Accéder au contenu principal

L'ombre de nos nuits Gaëlle Josse

janvier 2016
Deux récits se dessinent dans L’ombre de nos nuits, avec au centre un tableau de Georges de La Tour. En 1639, plongé dans les tourments de la guerre de Trente Ans en Lorraine, le peintre crée son Saint Sébastien soigné par Irène. 
De nos jours, une femme, dont nous ne saurons pas le nom, déambule dans un musée et se trouve saisie par la tendresse et la compassion qui se dégagent de l’attitude d’Irène dans la toile. Elle va alors revivre son histoire avec un homme qu’elle a aimé, jusque dans tous ses errements, et lui adresser enfin les mots qu’elle n’a jamais pu lui dire. Que cherche-t-on qui se dérobe constamment derrière le désir et la passion ?

En croisant ces histoires qui se chevauchent et se complètent dans l’entrelacement de deux époques, Gaëlle Josse met au cœur de son roman l’aveuglement amoureux et ses jeux d’ombre qui varient à l’infini.

Après le succès du Dernier gardien d’Ellis Island, prix de littérature de l’Union européenne 2015, Gaëlle Josse poursuit avec ce cinquième roman son exploration des mystères que recèle le cœur. 
Mon petit mot 

Gaëlle Josse  fait partie de ces auteurs que je suis régulièrement, avec confiance, et un nouveau titre est toujours la certitude d'un moment de lecture fort agréable.
Ce sont aussi des livres que je garde en réserve une fois acheté, pour les sortir au bon moment, et il a fallu pour celui-là que soit annoncé un nouvel opus de l 'auteure pour que je réalise que je n'avais pas encore lu cette Ombre de nos nuits!
Et grâce à l'incitation de victoria sur FB, passage à l'acte! 

L'art, les relations humaines, les allers-retours entre le passé et le présent... tout y est, dans une belle histoire contée à 3 voix autour du tableau Saint Sébastien soigné par Irène peint par Georges de La Tour vers 1649.

Qui sont les modèles, quels sont leurs liens, quelle est l'histoire du tableau?
On découvre en même temps la situation politique compliquée de la ville de Lunéville à l'époque, entre guerre et peste.

Et puis il y a la jeune femme d'aujourd'hui, qui découvre ce tableau dans un musée, et les nombreux échos qu'il révèle avec sa propre vie.

Une écriture parfois poétique, de la douceur, un beau texte!


  dames de lettres
objectif pal

Pour mémoire

12 août 2013 ... Nos vies désaccordées Gaelle Josse. Présentation : "Avec Sophie, j'ai tout reçu, et tout perdu. Je me suis cru invincible. Je nous ai crus ...
4 mai 2013 ... Les heures silencieuses, Gaëlle Josse Présentation de l'éditeur. "À l'heure où mes jours se ternissent comme un miroir perd son tain, le besoin ...
5 oct. 2014 ... Noces de neige de Gaelle Josse. un petit livre qui trainait dans ma PAL et que plusieurs blogueurs m'ont donné envie d'en sortir, à juste raison ...
12 févr. 2015 ... Le dernier gardien d'Ellis Island de Gaëlle Josse. New York, 3 novembre 1954. Dans cinq jours, le centre d'Ellis Island, passage obligé depuis ...

Commentaires

  1. j'ai beaucoup aimé les heures silencieuses bâti aussi autour d'un tableau. Je crois que j'aimerai celui-là

    RépondreSupprimer
  2. Victoria Victoria21 février 2017 à 14:38

    Ton billet me donne envie de relire Gaëlle Josse ! En cliquant sur les liens, je découvre « Les heures silencieuses » que je n'ai pas lu. Ces oeuvres mêlant peinture et littérature me ravissent. Je vais d'ailleurs faire une petite recherche, car il doit bien exister quelque part un challenge sur ce thème...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y en avait il y a quelques années, je ne sais pas s'il continue?

      Supprimer
  3. Je n'en ai lu aucun de cette autrice, je vais devoir changer cela :)

    RépondreSupprimer
  4. Une auteure dont on en entend beaucoup parler et que je n'ai toujours pas lue.

    RépondreSupprimer
  5. Je viens de lire "Le dernier gardien..." et bien sûr on m'a beaucoup vanté celui-ci que je lirai sans faute un jour ou l'autre !! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois que je peux conseiller tout ceux de 'auteure!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Je modère uniquement pour vous éviter de cliquer sur les bus, vélos et autres voitures... Merci pour votre passage, et à bientôt!