lundi 12 août 2013

Nos vies désaccordées Gaelle Josse

 Présentation :
"Avec Sophie, j'ai tout reçu, et tout perdu. Je me suis cru invincible. Je nous ai crus invincibles. Jamais je n'ai été aussi désarmé qu'aujourd'hui, ni plus serein peut-être." François Vallier, jeune pianiste célèbre, découvre un jour que Sophie, qu'il a aimée passionnément puis abandonnée dans des circonstances dramatiques, est internée depuis plusieurs années. Il quitte tout pour la retrouver. Confronté à un univers inconnu, il va devoir se dépouiller de son personnage, se regarder en face. Dans ce temps suspendu, il va revivre son histoire avec Sophie, une artiste fragile et imprévisible, jusqu'au basculement. La musique de nos vies parfois nous
échappe. Comment la retrouver ?



Le début :

A l'heure dite, je suis venu chercher les clés. Je n'avais pas changé d'avis, c'était l'essentiel, mais en laissant derrière moi cette agence immobilière assoupie dans son décor de publicités champêtres, j'ai dû m'arrêter quelques instants. Vertige.

Mon petit mot:
Une auteure que je retrouve avec plaisir dans ce petit livre. La musique y est très présente, luthier, pianiste, on a envie d'ailleurs d'écouter des œuvres citées pour prolonger la lecture.  La vie, l'amour, la mort, les regrets, la fuite, la tentative de rédemption, de beaux portraits, avec ces petites touches que j'apprécie chez G. Josse. Un homme qui tout à coup se retourne sur sa vie, sur ses erreurs, et décide d'en infléchir le cours. Un personnage qui évolue, et puis le personnage de Clara Schumann qui apparait en contrepoint à celui de Sophie, internement, amour, musique... tout se lie, tout se répond et fait de ce tout petit roman une lecture très agréable!

Dans le cadre du challenge des notes et des mots

4 commentaires:

  1. Joli billet sur un joli roman, j'espère ne pas trop tarder à découvrir le suivant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est aune auteure que l'on retrouve avec plaisir!

      Supprimer
  2. Bon celui-là, je vais le faire remonter dans ma PAl, à lire sous peu si je t'en crois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que cela pourrait te plaire! Bonne journée!

      Supprimer

Comments system