Ornithologie et art : les oiseaux du Musée des Beaux-Arts de Tours #EnFranceAussis


Le thème du mois d'avril du rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par "Le coin des voyageurs" est "ornithologie" proposé par Annabelle Fréchette
mba tours visite art oeuvre oiseau musee beaux arts sculpture peinture




Je pensais vous parler des oiseaux de Loire, cormorans, hérons et autres aigrettes qui se baladent aussi dans la campagne... j'en vois quasiment tous les jours au fil de mes déplacements en voiture... sauf que bien entendu, le jour où je pense pouvoir en photographier... pas un à l'horizon ou bien trop loin pour mon petit zoom!

J'aurais pu vous parler aussi du magnifique spectacle et des oiseaux du zoo de Beauval... mais je l'avais déjà fait ici: Les maîtres des airs oiseaux zoo de Beauval



Bref, comme dans la même période j'avais prévu d'emmener une amie visiter le Musée des Beaux-Arts de Tours ... le plan B était trouvé!

Ornithologie dans l'art! (ok, c'est un peu loin de l'idée du thème de départ... désolée!)
Mais cest l'occasion de vous présenter ce beau musée de la ville de Tours!

De nombreuses animations et ateliers y sont proposés pour les enfants, j'ai eu l'occasion d'en faire plusieurs,  petits et grands en sont toujours sortis ravis, n'hésitez vraiment pas à participer aux animations (et un dimanche par mois, c'est gratuit ! toutes les infos sur le musée : http://www.mba.tours.fr/ )
A l'intérieur de plusieurs salles, on trouve des coffrets de jeux pour les enfants en lien avec les œuvres, des explications leur sont spécialement destinées, une visite à faire en famille!


La visite commence avec un trait d'union avec la Loire, Olivier Debré
dont je vous avait déjà parlé pour l'exposition qui lui est consacrée au CCCOD, Centre de Création Contemporaine Olivier Debré, de Tours :

CCCOD  Les nymphéas d'Olivier Debré

et que l'on retrouve au musées des Beaux-Arts en compagnie de Calder


Le musée des Beaux-Arts de Tours est installé dans l'ancien parlais des archevêques, accolé au rempart du IVe siècle (de belles vues sur la cathédrale des fenêtres des étages!) sur un site occupé dès l'antiquité, on trouve dans ses  souterrains une inscription lapidaire à la gloire des Turons.

Le fonds le plus ancien du musée est constitué d’œuvres saisies en 1794 , en particulier les abbayes de Marmoutier, de Bourgueil et de La Riche, ainsi que des tableaux et un exceptionnel mobilier provenant du château de Chanteloup, de Richelieu.
La dispersion, en 1863, de la collection Campana, acquise par Napoléon III, valut à Tours de recevoir 94 objets antiques.
Dépôts de l’Etat, legs et dons enrichissent le musée avec  l’Ex-voto de Rubens, les deux panneaux d’Andrea Mantegna, Le Christ au Jardin des Oliviers et La Résurrection, et des œuvres de  Rembrandt, Champaigne,  Ingres, Van Loo, Vernet…
La collection de peinture française du XVIIIe siècle est l'une des plus importante de France et celle des Primitifs italiens la plus riche après le Louvre (Lorenzo Veneziano, Naddo Ceccarelli, Niccolo di Tommaso, Lippo Vanni, Lippo d'Andrea, Cecco di Pietro, Giovanni di Paolo, Antonio Vivarini…)
Le XIX ème est représenté par l’école néo-classique (Suvée, Taillasson), le romantisme (Vinchon), l’orientalisme (Belly, Chassériau, Delacroix), le réalisme (Bastien-Lepage, Corot, Cazin, Gervex) jusqu à l’impressionnisme, post-impressionnisme, symbolisme (Monet, Degas, Henri Martin, Le Sidaner, Wiem) et en sculpture avec Barye, Bourdelle, David d'Angers, Rodin…

Jean Béraud

La collection d’œuvres du XXe siècle regroupe actuellement les noms de Geneviève Asse, Silvano Bozzolini, Peter Briggs, Pierre Buraglio, Alexander Calder, Joe Davidson, Olivier Debré, Maurice Denis, Jacques Monory, Bruno Peinado, Serge Poliakoff, Zao Wou-ki...

Mais ne nous dispersons pas dans les collections, gardons le thème : à la recherche des volatiles!

La collection XVIIIème siècle


Premières plumes aperçues : un cygne

Sébastien LE CLERC  : La Déification d'Enée


puis une oie, en fâcheuse posture :

Jean-Bernard RESTOUT (1732 - 1797 ) : Philémon et Baucis donnant l’hospitalité à Jupiter et Mercure

Sur ce thème mythologique provenant d'Ovide , l'artiste adopte une composition réaliste : un couple âgé, d'une extrême pauvreté, s’apprête à sacrifier son unique bien, une oie, pour offrir un repas aux deux hommes... dont ils ignorent l'origine divine...

La version cartel pour les enfants :

Du côté des meubles aussi, de petits oiseaux se sont glissés...
Côté plumes...
La poésie, Nicolas Fouché (1653-1733)
plumes qui peuvent être aussi décoratives tant pour les humains que pour les harnachements
La foire de Bezons, vers 1700-1704, par Joseph Parrocel

Collections du XIXème


Edouard DEBAT-PONSAN ( 1847 –  1913) Avant le bal

Les oiseaux dans le tableau du tableau !

Un détail du tableau Eros et Cupidon de Lecomte du Nouÿ, en 1873
Un oiseau en cage, détail d'un tableau de Jean-Pierre Vallet, portrait de Mme Neveu, fleuriste et marchande de fruits, vers 1830

Faïence d'Avisseau
Petite fille nourrissant des poules, vers 1891, Edouard Debat-Ponsan

Nu féminin de Marcel Gaumont

Dans les collections antiques, c'est la chouette qui est à l'honneur, sur des vases mais on la retrouve aussi sur cette colonne aux faces ornées de personnages empruntés à la Mythologie grecque

Maquette de Fontaine pour la Casa Vélasquez deMarcel Gaumont (1880 - 1962 )



Du côté des collections plus anciennes


Sur un coffre de mariage, Florence , vers 1460, l’ancêtre de la BD, en plusieurs scènes

L'histoire de Camille d'après Virgile

 pour les blasons tout autour du cadre
Les messagers incontournables des annonciations, Giovani di Tano Fei





A la chasse au faucon

Enfin, pour croiser de vrais oiseaux, il suffit de tourner autour du Cèdre du Liban de 1804 du parc!



 et l'on ne quittera pas les lieux sans un petit bonjour à Fritz, l'éléphant du cirque Barnum abattu à Tours en 1902 alors qu'il était devenu incontrôlable lors de la parade du cirque et naturalisé.


Bon, je me suis bien éloignée du thème de départ, mais j'espère que ce panorama des collections du Musée des Beaux Arts de Tours à travers l'angle "oiseau" vous aura donné envie d'en découvrir plus et de pousser la porte du lieu!

Le Musée des Beaux-Arts de Tours en pratique


Le musée est ouvert tous les jours sauf le mardi de 9h00 à 12h45 et14h00 à 18h00.
Gratuit le premier dimanche du mois.

Au programme du printemps , à partir du 18 mai, une exposition consacrée à Balzac qui bénéficie déjà d'une salle dédiée dans le musée.
Portrait de Balzac par Seguin et Maison du curé de Tours par Souillet



Les bonnes adresses d'Eimelle

En sortant du Musée, une petite pause gourmande au salon de thé "Aux délices des Beaux-arts", où vous pourrez goûter si vous ne la connaissez pas encore, la spécialité de Tours qu'est le Nougat de Tours dont je vous parlais ici:

A déguster par exemple dans le


















Pour retrouver les liens des articles des autres participants, avec cette fois des oiseaux en plumes et en os, c'est ici :

Commentaires

  1. Merci pour cette belle visite :-)

    RépondreSupprimer
  2. J'adore visiter les musées, celui ci m'aurait beaucoup plu ! Je suis passée à Tours il y a 2 ans, sans savoir qu'il existait. A bientôt ! Martine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que dans la région, on pense plus châteaux que musées, mais il y en a de très chouettes!

      Supprimer
  3. Aiu mpoins c'est originalcomme axe! J'avais visite Tours il y a quelques annees et j'en garde un vraiment bon souvenir. Je crois que mon musee prefere reste cependant le museum d'histoire naturelle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les expos y sont en général très chouettes, il faudra que j'en parle un jour sur le blog!

      Supprimer
  4. Marier art et ornithologie... Quelle excellente idée tu as eue! Merci de ta participation originale!

    RépondreSupprimer
  5. Vraiment sympa ce musée des Beaux-Arts à Tours... je ne le connaissais pas mais si je suis un jour dans la région, je ne manquerai pas de le visiter ! :-)

    RépondreSupprimer
  6. Sympa cette balade, je retiens l'idée de chercher un fil conducteur, ça peut être amusant avec les enfants, ou permettre de regarder un lieu que l'on connaît avec des yeux neufs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et les petits ont le don de dénicher des détails que l'on n'aurait pas vus!

      Supprimer
  7. Je vois que ton interprétation du sujet est aussi tirée par les cheveux que la nôtre, donc je valide totalement ! C'est un très chouette angle de visite pour ce musée qui a l'air super intéressant. Bien joué ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;)! En phase pour le détournement du thème de départ!

      Supprimer
  8. ah ah tu as su contourner l obstacle

    RépondreSupprimer
  9. Pour être franche je dois t'avouer que généralement les musées ce n'est pas trop mon truc, mais au moins grâce à toi ça me permet d'en visiter un virtuellement ! Bravo en tout cas pour ce plan B, tu as le mérites d'avoir su te retourner et trouver un angle d'approche original ;-) Merci pour le partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vraiment apprécié cette visite, de quoi redécouvrir le musée sous un nouvel angle!

      Supprimer
  10. Je trouve que tu as trouvé une très bonne idée pour ce thème.

    RépondreSupprimer
  11. Chouette interprétation du thème, ça me plait beaucoup.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je modère uniquement pour vous éviter de cliquer sur les bus, vélos et autres voitures... Merci pour votre passage, et à bientôt!

S'abonner aux carnets d'Eimelle

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...