lundi 26 décembre 2016

Tourisme à Nevers

Après la visite de l'exposition des costumes de Pascale Bordet,
Habiller l'acteur / Pascale Bordet – Exposition | MCNA Nevers


 un petit tour (gris hélas) dans cette ville que nous découvrions et qui cache quelques beaux vestiges du passé!

On commence par la Porte du Croux
Ancienne tour-porte à pont-levis et mâchicoulis construite à la fin du XIVe siècle, la Port du Croux doit son nom au terrain humide formé par les eaux de la Passière, aujourd’hui souterraine


 On suit la ligne bleue tracée au sol qui relie les différents sites à voir de la ville et leurs panneaux explicatifs, c'est bien fait!
La porte est tout près du musée de la faïence et des Beaux-arts, pas grand monde en cette saison, l'occasion idéale d'en savoir plus sur cet artisanat et d'admirer quelques très belles pièces!
En prime, le bâtiment où est installé le musée est magnifique!


 l'exposition temporaire « Dans leur peau  La Grande Guerre dans les toiles de Thérèse BISCH »





Installé depuis 1975 sur le site d’une ancienne abbaye bénédictine et dans un ancien hôtel particulier du XIXe siècle, sa collection maîtresse se compose de 2500 pièces de céramique dont 1950 en faïence.
Elle dispose également d'une collection unique en Europe de verres filés, en terme de nombre de pièces (300) et en terme de diversité iconographique. Enfin les collections renferment de nombreuses peintures, et objets d’art.




Au fil des ruelles sur la trace des anciennes faïenceries




La cathédrale St-Cyr Ste-Julitte, est en fait double, la cathédrale romane du XIe siècle, construite sur les fondations carolingiennes, en reprend le chœur tourné vers l'Ouest. Des incendies en 1211 et 1308 obligent à reconstruire une nef et un chœur orienté gothiques. L'édifice est complété au XVe siècle par les chapelles latérales de style gothique flamboyant et au XVIe siècle par la tour.
Après le bombardement de juillet 1944,  des vitraux contemporains ont été installés.




Le complexe autour du Palais ducal et du petit théâtre
 La construction du Palais ducal fut commencée par Jean de Clamecy, membre de la famille du Duc de Bourgogne, au 15ème siècle. Les sculptures ornant les deux tourelles octogonales et la tour centrale sont consacrées respectivement à la légende de Saint Hubert, à l'ancêtre fabuleux de la maison de Clèves, Hélias (le Chevalier au cygne) et aux armes héraldiques des Comtes et Ducs de Nevers.
 On peut visiter (gratuitement) quelques salles du palais, d'un aquarium des poissons de Loire à la salle du conseil, de quoi en apprendre un peu plus sur l'histoire de la ville!



 Pour la vue sur Loire, on reviendra un jour de soleil!


Édifié de 1809 à 1823 d’après les dessins de l’ingénieur en chef Lebrun, le Théâtre municipal dit « le petit théâtre » laissé à l’abandon est en travaux et devrait réouvrir bientôt ses portes.
Photo intérieur: nevers

petit théatre de Nevers



petit théatre de Nevers
Au plafond,  une magnifique fresque où allégories et déesses se rapportant aux arts, se mêlent à des angelots potelés. Réalisée par Émile Vernon, artiste peintre à Tours, en décembre 1898, la peinture représente l’enlèvement d’Europe.

En se dirigeant vers la Loire  et la maison de la culture, lieu de l'exposition des costumes de Pascale Bordet

 On suit toujours la ligne bleue...

ruelles et escaliers s'enchaînent entre ville haute et quai des mariniers





 avant de revenir dans la ville haute en suivant les remparts
 une belle balade, malheureusement un peu humide!



Au fil des rues, l’Hôtel de la Caisse d’Epargne , construit entre 1912 et 1919dans un style néo-gothique, devant la chapelle baroque dédiée à la Vierge.

sur les traces de Marguerite Duras




La nuit tombe vite, une dernière maison médiévale avant de rentrer!

2 commentaires:

  1. C'est drôlement joli, j'ai craqué pour cette rue sinueuse sous le porche, mais le reste n'est pas mal non plus. Ne pas oublier le tourisme de proximité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est tout à fait ça! On connait des choses à des milliers de kilomètres, et à deux heures de route, non! Il aura fallu cette exposition de costumes de théâtre, et c'était franchement chouette!

      Supprimer

Comments system