En balade à Cormery Abbaye Indre Macaron...

Dans la série balades-photos à la découverte du patrimoine et de la nature en Touraine!
Le thème du mois d'avril du rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par "Le coin des voyageurs" est "sans voiture" proposé par Malicia
balade promenade voyage indre et loire touraine cormery abbaye indre
Tourisme visite de Cormery, Indre-et-Loire
Alors direction Cormery, une petite ville à mi-chemin entre Tours et Loches, au départ de Loches justement, par le car TER pour cette escapade "sans voiture" réalisée fin février.



Découvrir et visiter Cormery (abbaye, Indre...) sans voiture:


La ville est accessible en transports en commun depuis ces deux communes, cars ou trains pour la #teamsansvoiture, environ 30 minutes de trajet à chaque fois.
Pour cette balade, j'ai choisi le car avec l'arrêt "place du croissant" à Cormery, à deux pas du début de la visite prévu, l'arrêt gare SNCF est plus exentré. 
Au départ de Loches, le car TER suit la vallée de l'Indre entre Chambourg, Reignac, Courçay...  s'il n'est pas très rapide, il offre de beaux paysages bucoliques, sur le côté droit de la route ! ( Selon les horaires, le trajet peut-être direct par la 943, plus rapide mais moins "touristique"!).


Balade dans Cormery entre patrimoine, histoire, art et nature


J'avais trouvé sur le site de la mairie de Cormery un descriptif de balade : adopté!
https://www.cormery.fr/index.php?page=article&id_categorieA=2&id_article=411

Au total, nous avons serpenté un peu plus que prévu et fait 4,5 km environ.

La commune a un fort passé historique, autour de son abbaye:

L’histoire de l’abbaye est étroitement liée à celle de Tours par l’intermédiaire de Saint-Martin,  évêque de Tours (entre 371 et 397), fondateur des premiers véritables monastères de la Gaule. À sa mort, son tombeau devient un grand centre de pèlerinage .
C’est dans ce contexte que Ithier, grand chancelier de Charlemagne et abbé de Saint-Martin de Tours, fonde en 791 un établissement monastique à Cormery, sur un gué de l’Indre.
L’érudit Alcuin d'York, successeur d’Ithier à Tours, y installe 20 moines bénédictins , avec l’abbé Benoît d’Aniane.
La ville se développe rapidement, étant devenue un gros marché sous Charles le Chauve.
Le monastère se dote vers 1230 d’un superbe réfectoire gothique à 2 nefs, l’un des 5 qui subsistent en France, et de la porterie, l’un et l’autre toujours en place.
Cormery comporte alors deux enceintes, l’une autour de l’Abbaye, l’autre ceinturant la Ville, comportant des tours, des fossés.
L'abbaye dut démantelée à la révolution.

Des visites guidées de l'abbaye sont organisées l'été, hors saison, c'est possible sur RDV
Les informations historiques viennent de ce site.

wikipedia
Plan en couleurs des vestiges d'une ancienne abbaye, sur fond de voirie moderne.

Mais pour nous nous, la balade commence à

L’église paroissiale Notre Dame de Fougeray

  Les bénédictins l’ont construite pour la population laïque sur les terres qu’ils possédaient le long de l’Indre. L’édifice date du milieu du XII ème.
Les verrières réalisées par  Lobin représentent les mystères du Rosaire en dix médaillons.
Dans le Chœur se trouve 6 stalles anciennes (1452/1476) en chêne massif restauré en 2006 venant de l’église abbatiale saint Paul.
Vestiges d'une fresque d'une Vierge à l'enfant.




 On passe sous le porche pour rejoindre un agréable jardin qui descend vers la deuxième étape


 un point de vue au loin sur l'abbaye et les jardins potagers toujours bien entretenus
 et partout de nombreux panneaux explicatifs, pour les petits comme pour les grands

 Le canal des moines

 un petit pont, un joli sentier, une belle balade à faire!
Creusé par les moines, le canal permettait d'apporter de l'eau à l'abbaye, au jardin, il alimentait également un moulin et on y trouvait aussi un vivier... bref, l'époque était à l'activité intense et non à la promenade bucolique!
Si vous avez de la chance, vous y dénicherez peut-être des traces de castors...

 un point de vue, à contre-jour cette après-midi là sur les différents bâtiments encore visibles


Nous rejoignons le coeur de ville en suivant le canal et arrivons au

Le pont sur l'Indre de Cormery et le moulin


 la beauté du paysage ne doit pas faire oublier les ravages qu'ont pu faire les crues par le passé, la hauteur du niveau atteint par l'eau fait froid dans le dos!
visite de la ville et abbaye de Cormery moulin roue aube
 Un ancien moulin a conservé une belle roue à aubes.
On traverse la route (attention, beaucoup de circulation, cette partie là de la ville n'est guère agréable) et l'on descend vers le lavoir à travers lequel on aperçoit à nouveau la roue du moulin.
 
 au passage, une des nombreuses tours d'enceinte (l'abbaye en avait une, la ville aussi, cela fait beaucoup de traces de murs et de tours un peu partout dans la ville!)



 un grand espace vert invite ensuite à la détente, puis en revenant vers le centre (ne loupez pas la sortie de la prairie au fond à gauche), cap sur une nouvelle tour d'enceinte, adossée à un pan de la courtine du XVème siècle
 Ne pas manquer le balisage, c'est bien un passage!
Nous voilà en plein Moyen-Age ou presque!
 

 On traverse à nouveau la grande route pour arriver (enfin) au coeur des vestiges de

L'abbaye de Cormery, découverte des vestiges


La tour Saint-Jean:

Le logis abbatial

Ce logis date du XVème siècle, il surplombe les douves que franchissait un pont levis. On peut voir les fenêtres à meneaux un escalier à vis ainsi qu’un pan à colombage.
 Le début de l'ancien pont-levis que l'on retrouvera vu de l'autre côté un peu plus tard sur le chemin du retour.




La chapelle de la Vierge

Il faut l'imaginer n'étant que la chapelle absidiale nord, dédiée à St Symphorien, de ce qu'était (l'immense) église abbatiale Elle a été édifié entre 1490 et 1517 par l’abbé Jean du Puy pour y abriter sa sépulture.
Elle fut épargnée du démantèlement durant la révolution car elle logeait les chevaux des gendarmes. Elle servi ensuite d'école.

 On retrouve partout dans le bâti de la ville des éléments provenant de l'abbaye!

 Avant d'aller voir de plus près la tour de la porterie, direction le

le cloître de l'abbaye de Cormery

visite cloitre abbaye cormery
Le chapitre (ou salle capitulaire) longtemps transformé en grange, a gardé sa façade d’entrée, sculptée.

Le réfectoire occupe le coté ouest du cloitre qui date des XIIIème et  XV ème siècles.
Le réfectoire se trouvait dans une magnifique salle gothique rayonnante à 2 nefs, longue de 30 mètres large de 10 et d’autant en hauteur.
Le cloitre forme un rectangle de 40 mètres de long sur 29 mètres de large.
 
 attention à ne pas être changé en statue par le basilic!
 Enfin, le plus imposant,

La tour Saint-Paul

La tour porche constituait l'entrée de l'abbaye.
Elle est entourée par des greniers, le logis du prieur et celui du sacriste.



 Il ne reste plus qu'à regagner les jardins pour terminer la boucle en contournant le logis Boyer qui se trouve dans l'ancienne cuisine du monastère, prolongeant elle-même le réfectoire.

 En remontant vers notre point de départ à travers les jardins, on reste cette fois du même côté du canal des moines, de façon à découvrir l'autre façade du logis abbatial et le départ du pont-levis.
 



Le macaron de Cormery

Ne quittez pas la commune sans avoir goûté à ses célèbres macarons! (pas de chance pour nous, nous y étions un lundi, tout était fermé, je me suis rabattue sur une photo d'archives d'une dégustation de macarons il y a quelques mois, il faut les imaginer entiers!)

Leur particularité réside dans leur forme : circulaires, avec un trou au centre comme le "nombril des moines" raconte la légende!

Et pour en savoir plus sur les spécialités culinaires de la région:

Visiter la Touraine en transports en commun, Loire à vélo...

Si vous n'avez pas de moyens de transport, au départ d'une ville comme Tours ou Blois vous pourrez rejoindre de nombreux sites touristiques de la région avec le réseau des TER ( il y a par exemple un arrêt juste à la grille du château de Chenonceau).
Depuis quelques années, la région fait beaucoup d'efforts également pour les vélos : il y a eu d'abord La Loire à vélo, puis le Cher et maintenant l'Indre...  une belle offre!


promenade balade tourisme


Les articles des autres participants sont à retrouver ici:


Commentaires

  1. Bonjour! J'aime beaucoup e type de balade et les panneaux explicatifs ont l'air très bien faits . Mention spéciale pour le dédale de ruelles du Moyen-âge qui doivent plaire aux petits et aux grands. Quant aux macarons, je n'en ai jamais entendu parler mais il faudra tester une prochaine fois!

    RépondreSupprimer
  2. Un joli petit coin apparemment, très tranquille et charmant il me semble.

    RépondreSupprimer
  3. Belle balade, j'ai beaucoup aimé le cloître, ça fait toujours son petit effet ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Une belle escapade, très romantique, comme je les aime ! La Touraine est une région que j'avais beaucoup aimée ! Merci pour ce beau reportage. Martine

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cette visite, sans voiture.

    RépondreSupprimer
  6. Très intéressant balade tant d'un point de vue nature qu'historique!

    RépondreSupprimer
  7. Je ne pense jamais aux bus pour sortir des villes, je trouve ça toujours un peu compliqué.
    Mais c'est vrai que là pour le coup ça vous a conduit dans un village qui donne envie de flâner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le thème du mois a été une excellente occasion de se lancer!

      Supprimer
  8. Héhé les abbayes ont la côte ! En tout cas, je ne connaissais pas du tout ce coin, le nom fait très mystique :)

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connaissais pas du tout cette abbaye et c'est une belle découverte. Entre le patrimoine et le paysage bucolique, il y a fort à faire à Cormery !

    RépondreSupprimer
  10. Sympathique et très enrichissante cette petite balade qui mérite le détour... Je note ça comme idée de découverte pour cette région que je connais si peu... Merci beaucoup pour le partage !

    RépondreSupprimer
  11. Réponses
    1. sur les bords de Loire aussi, on peut en voir régulièrement!

      Supprimer
  12. Hello !!
    Merci beaucoup pour cette visite (j'ai envie de macarons haha) je suis passée plusieurs fois par là en voiture sans jamais m'arrêter mais la prochaine je fais un stop ;)
    Bisous à toi et bon week-end !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cela faisait des années que je faisais la même chose!

      Supprimer
  13. Je suis une grande fan des abbayes merci pour ce voyage ;)

    RépondreSupprimer
  14. Superbe découverte. Merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le RDV du mois a été une bonne occasion de découvrir enfin ce lieu!

      Supprimer
  15. J'aime tellement Cormery ! J'aimerais y habiter un jour :) Et manger des macarons tous les jours hihi

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Je modère uniquement pour vous éviter de cliquer sur les bus, vélos et autres voitures... Merci pour votre passage, et à bientôt!