dimanche 7 octobre 2018

Le rapport de Brodeck de Philippe Claudel


Voilà un livre qui dormait depuis longtemps dans ma PAL, depuis que j'avais lu et apprécié Les âmes grises, du même auteur, et que j'avais acheté celui ci dans la foulée...

Mais je n'avais pas eu envie d'enchaîner directement les deux, peur de l'accumulation de la noirceur... et puis d'autres se sont empilés sur la pile...

En tout cas, l'attente n'a rien enlevé à l'effet produit par ce roman, j'ai beaucoup aimé, même si, en effet, il est tout aussi sombre que Les âmes grises !

Nous sommes dans un pays de l'Est (et juste après avoir vu le spectacle


Les fées du Rhin  
il y a beaucoup d'échos entre les deux... la violence envers les civils, les femmes tout particulièrement ), mais nous pourrions être partout, à n'importe quelle époque tant ces thèmes sont hélas universels.

Ici, la guerre est finie, mais elle a laissé de douloureuses traces. Brodeck est de retour dans son village, après avoir été déporté. Il a subi les pires humiliations, mais il fait parti des rares survivants. Il retrouve sa femme, devenue muette après avoir été violée et laissée pour morte.

L'accueil de la communauté villageoise n'est pas des plus bienveillant envers Brodeck, et bientôt toute la xénophobie, la peur de l'autre, l'intolérance, vont se réactiver quand un étranger arrive au village.

La construction du roman est habile, entre allers-retours présent - passé, révélant à petite touche les drames de chacun, les lâchetés, mais aussi quelques rares zones de lumière.

Un très beau texte à découvrir si ce n'est pas déjà fait!
 

26 commentaires:

  1. C'est déjà fait !En revanche, j'ai lu son dernier roman L'archipel du chien et j'ai beaucoup moins aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le thème ne me faisait pas envie, tu confirmes que j'ai bien fait de ne pas l'ajouter à ma PAL!

      Supprimer
  2. Il fait partie du TOP 3 de cet auteur. Il est essentiel à lire. Des bises

    RépondreSupprimer
  3. Un livre très fort mais Les Âmes grises est un peu plus subtil je trouve (ici la langue est magnifique, mais en matière de sujet, on a la grosse cavalerie si je puis dire). Ceci dit, un grand auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que les âmes grises restera en tête dans mon esprit!

      Supprimer
  4. C'est un auteur que j'ai très envie de découvrir : je me note Les âmes grises donc... Merci !

    RépondreSupprimer
  5. Pas lu, j'avais repéré son adaptation en BD. Tu l'as lue?

    RépondreSupprimer
  6. J'ai été très marqué par cette lecture comme pour tous les romans de Philippe Claudel que j'ai pu lire. Comme tu le dis ils sont si durs que pas question de les enchaîner. Merci de ta visite chez moi, du coup je découvre ton blog moi-aussi

    RépondreSupprimer
  7. Lu il y a déjà quelques années, mais l'impression est restée vive : un grand livre pour moi.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  8. Un texte magnifique, on est d'accord !

    RépondreSupprimer
  9. Un très beau texte qui m'avait laissé une forte impression.

    RépondreSupprimer
  10. Ce texte m'avait beaucoup marquée ! Noir et puissant...

    RépondreSupprimer
  11. Un roman beau et douloureux, parfois terrifiant même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a des passages qui font froid dans le dos en effet!

      Supprimer
  12. Bizarrement, j'ai du mal avec cet auteur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'en ai lu que deux, mais j'ai apprécié les deux!

      Supprimer

Comments system