Le jour où les femmes ont perdu le droit de vote

de Kevin Keiss
Mise en scène Didier Girauldon
 Centre dramatique national de Tours, théâtre Olympia
avec les comédien·ne·s de l’ensemble artistique du théâtre Olympia
Blanche Adilon, Alyssia Derly, Mikaël Grédé, Anthony Jeanne, Charlotte Ngandeu
et les régisseur·se·s de l’ensemble artistique Étienne Dauphin , Emmanuelle Wolff

Le jour où les femmes ont perdu le droit de vote  girauldon theatre tours derly adilon

Photo:https://cdntours.fr/

 Cette année, les vacances d'automne sont placées sous le signe du théâtre avec la première édition du  festival "Sortez vos parents!" (pour tout savoir sur ce festival, c'est ici : festival SVP ), des stages, des spectacles pour tous les âges et de genres très variés, à ne pas manquer!







Au théâtre Olympia cette semaine, direction une cité antique étonnante, où hommes et femmes vivent en harmonie.
Tous votent, vivent en paix, on chante les louanges de la démocratie... trop beau pour durer ?

Tout allait bien, jusqu'à ce que les Dieux, intrigués, décident de s'en mêler...
Cette cité nouvelle n'avait pas de nom, lequel d'entre eux allait lui donner le sien ?
Il allait falloir voter pour cela... Chacun fait campagne, promet les plus beaux présents... et c'est la fin de l'âge d'or.... Il faudra... ? Un peu plus de 2500 ans aux femmes pour retrouver ce droit ?
Pour savoir ce qui s'est passé ce jour là, direction le Théâtre Olympia!

Un spectacle conseillé à partir de 11 ans, qui a tourné dans les collèges de la région, mais pour avoir travaillé sur la mythologie grecque l'année dernière avec des 6/10 ans (en particulier avec  La mythologie pour les petits) à partir de 9 / 10 ans, ils pourront y prendre beaucoup de choses !

De quoi leur expliquer simplement le concept de démocratie, l'importance du vote, tout en les initiant à la généalogie des Dieux de l'Olympe et à la naissance de la cité d'Athènes...



Avec cette mise en scène de Didier Girauldon ( dont j'avais déjà apprécié : Les Paratonnerres Marc-Antoine Cyr / Didier Girauldon Théâtre Olympia
on rit beaucoup (l'arrivée d'Hermès, le bureau de renseignement, le côté rock star...), et l'on admire le talent des comédiens, qui, en un accessoire, une gestuelle,  passent d'un personnage à l'autre avec brio.

Un spectacle qui a tout pour donner envie aux plus jeunes de jouer à leur tour (on découvre qu'avec trois fois rien, quelques paillettes, une cape et un peu de conviction, l'illusion fonctionne) et même de monter sur les planches! D'ailleurs, ce sera fait en allant le voir, puisque le dispositif place le spectateur sur scène, à la manière de l'agora antique.


 En bref :  A ne pas manquer avec vos ados ( ou pas, les adultes y passeront aussi un bon moment !) Pour ne pas oublier que ce droit de vote des femmes n'a rien d'évident, pour parler démocratie et mythologie, et du bonheur de jouer !

Une compagnie à suivre!
https://www.compagniejabberwock.com/


Commentaires

  1. Les dieux ne valent pas mieux que les hommes, c'est rassurant en somme...

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. et beaucoup de thèmes abordés en une petite heure!

      Supprimer
  3. J'aimerais bien y amener ma petite fille si... la pièce est jouée au festival d'Avignon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je partagerai leurs prochaines dates si ce spectacle tourne!

      Supprimer
  4. Je note le metteur en scène. J'aime bien les mises en scène moderne ! Et puis, le thème m'intéresse. Je vais me lancer dans des lectures sur le féminisme ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour le moment c'est un sans faute, j'ai aimé tout ce que j'ai vu de lui!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Je modère uniquement pour vous éviter de cliquer sur les bus, vélos et autres voitures... Merci pour votre passage, et à bientôt!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...