lundi 19 mars 2018

L'elisir d'amore de Gaetano Donizetti #Tours

Production de l'Opéra de Lausanne

Direction musicale : Samuel Jean
Mise en scène : Adriano Sinivia
Décors : Cristian Taraborrelli
Costumes : Enzo Iorio
Lumières : Fabrice Kebour

Adina : Barbara Bargnesi
Nemorino : Gustavo Quaresma
Belcore : Mikhael Piccone
Dulcamara : Marc Barrard
Giannetta : Julie Girerd
Choeur de l'Opéra de Tours
Orchestre Symphonique Région Centre-Val de Loire/Tours

Le début ( France musique)
A la campagne, au début du XIXe siècle.
Nemorino, un jeune villageois naïf et touchant, aime l’inaccessible Adina. Arrive le sergent Belcore, un bellâtre prétentieux, et ses soldats. Il demande en mariage Adina qui désire réfléchir avant de s’engager. Restée seule avec Nemorino, Adina ne lui prête aucune attention.
Le docteur Dulcamara, un charlatan ambulant, arrive au village et persuade notre amoureux que la bouteille de bordeaux qu’il lui vend et que le soupirant s’empresse de boire, est un philtre d’amour.

Sous l’effet de l’alcool, Némorino ignore Adina, qui vexée, accepte d'épouser le sergent...


Mon petit mot 

De L'elisir d'amore, je ne connaissais que l'air "una lacrima"... autant dire, pas grand chose!

J'ai été assez surprise au départ par la scénographie, si le visuel est beau avec ces épis de blés et coquelicots géants, transformer les personnages en peuple miniature, c'est assez surprenant...
Nous voilà donc chez les lilluputiens, ce qui permet une belle inventivité dans le décor, l'arrivée de la boite de conserve et l'équipement des soldats par exemple apportent une touche d'humour bienvenue et finalement, cette transposition est plutôt réussie par la légèreté qu'elle apporte !

Un univers plutôt poétique donc, de l'humour, et je retiendrai tout particulièrement la belle composition de Marc Barrard en Dulcamara - Panoramix !

Photos OperadeTours/

4 commentaires:

  1. Heureusement je ne connaissais rien de la mise en scène, et j'ai vraiment aimé ce choix avec un petit peuple des blés, les fleurs et fruits gigantesques pour eux, les objets récupérés... Côté opéra, bonne surprise aussi, je ne me souvanais que d'un aire, et j'ai (re) découvert le reste! keisha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de très bonnes idées côté accessoires en effet!

      Supprimer
  2. J'ai vu qu'il y avait ce spectacle à l'Opéra. Cela devait être agréable, en effet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une belle inventivité dans la scénographie!

      Supprimer

Comments system