jeudi 29 mars 2018

Des panthères et des oiseaux (comédie romantique ) #FestivalWET #Tours

Au petit Faucheux

un projet de Jeanne Bonenfant et Quentin Bardou
texte Théophile Dubus
mise en scène Quentin Bardou

Avec
Jeanne Bonenfant
Alyssia Derly
Théophile Dubus
Anthony Jeanne

régie plateau Etienne Dauphin
conception et régie lumière Emmanuelle Wolff
conception et régie sonore Alexandre Laillé

La présentation du spectacle
http://cdntours.fr/spectacle/des-pantheres-et-des-oiseaux-comedie-romantique

C’est quoi ? En Valgarie (pays lointain où les nouvelles ne sont pas vraiment bonnes), vivent Débrah et la Borgne – mais si, vous savez, cette comédienne bien connue. Autour : une panthère, un enfant et deux ou trois fantômes. Ça se débat comme ça peut pour ne pas vivre seul, ça parle d’amours, de deuils, et de métamorphoses – et c’est une comédie romantique.


C’est qui ? L’ensemble de l’équipe du JTRC, cinq comédiens et deux techniciens. Réunis au Tº depuis plus d’un an, ils ont conçu ensemble cette carte blanche, véritable pièce de troupe écrite sur mesure. Ils la présentent ici pour la toute première fois, toute toute première fois.


Mon petit mot

Le WET, ce sont des découvertes, d'acteurs, de compagnies, d'auteurs,  mais aussi des retrouvailles, comme ici avec l'équipe du JTRC qui nous permet sur deux saisons de voir évoluer des jeunes comédiens, et de les découvrir ici dans un autre registre.

L'ombre musicale (et un peu plus) de Dalida plane sur cette création , pour mieux dire les affres de la solitude et des tourments personnels que le succès ne comble pas.






Ici la star est comédienne, la scène du début, en surjeu poussé à l'extrême nous happe tout de suite, et l'intérêt ne faiblira pas d'un bout à l'autre du spectacle.

Les intermèdes du fantôme, parlés ou chantés, sont bienvenus, il y a un vrai univers, ce pays imaginaire où tout va mal, cette panthère et ce colibri, tous les non-dits aussi, ce zoo que l'on imagine, ces drames passés qui empoisonnent le présent...
Et pourtant, on rit beaucoup, car le sous-titre a son importance! C'est bien une comédie (enfin presque!) et elle est romantique (enfin... presque!) avec ce qu'il faut d'humour noir et de dérision pour passer un très bon moment!

Chacun des interprètes est très bien dans son rôle, on ne manquera pas de suivre l'évolution de carrière de ceux qui quittent cette année le JTRC!

Et bravo au JTRC pour la programmation du festival WET!


2 commentaires:

  1. Effectivement l'intrigue a l'air un peu farfelue mais d'après ce que tu en dis, il y a aussi un propos plus grave sous la comédie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est tout à fait ça, loin d'être aussi léger qu'il n'y parait!

      Supprimer

Comments system