lundi 17 juillet 2017

Médée Kali #OFF17 Présence Pasteur

De Laurent Gaudé
jeu et mise en scène > EMILIE FAUCHEUX
contrebasse > JEAN WACHÉ et JONATHAN CHAMAND (en alternance)

Soit un texte de Laurent Gaudé où la confusion des personnages mythologiques de Médée, Kali, Gorgone et d’autres, trouve sa source dans des millénaires de mémoire enfouie de chair chaude et de sang qui coule, d’amours, de trahisons et de vengeances assouvies.
Soit une comédienne au souffle posé qui, du fond de sa gorge, maitrise ce texte en en contenant les fulgurances. Soit un musicien qui n’a d’autre choix que de suivre, la voix, la femme, la confusion des mythes, en existant par l’instrument. Avec cette triade, texte, comédienne, musicien, Émilie Faucheux crée un équilibre hypnotique, chemin sur un fil au-dessus de la lave en fusion. Plus qu’un appui de la musique au texte, le musicien incarne l’autre qui ne peut que suivre son espoir d’exister face à l’amour dévastateur.


Mon petit mot

Je ne connaissais pas ce texte de Laurent Gaude , mais j'ai trouvé cette proposition très intéressante.
Trois mythes se croisent, se prolongent, se répondent, comme les variations de la voix de la comédienne jouent avec la musique.

L'immobilité surprend, puis donne une tension comme le maquillage fait ressortir les jeux de regards.

Un spectacle qui donne envie de le prolonger en creusant pour ma part du côté de Kali et gorgone que je connais moins que Médée.

http://www.umetheatre.com/spectacles/medee-kali/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments system