lundi 22 août 2016

Château-Gaillard à Amboise

Dans la série, jouons les touristes près de chez nous!



Un très beau domaine, bien restauré (et ce n'est pas terminé), par de nombreux artisans de talents de la région, et ouvert depuis seulement deux ou trois ans au public, situé à deux pas du Clos Lucé, demeure de Léonard de Vinci à Amboise, Château Gaillard permet de découvrir un autre aspect de la Renaissance : l'art des jardins mais surtout de tout savoir sur l'arrivée des premiers orangers en France.
une maquette restitue l'état du château au XV
et de nombreuses photos relatent les travaux de restauration
le jeu du avant - après est très impressionnant!

Conçu par le Roi Charles VIII au retour de sa première campagne d'Italie en 1496, le parc du château fut le lieu d'implantation des premiers Jardins de la Renaissance française crées par le Maitre jardiniste italien Dom Pacello de Mercogliano que Charles VIII avait convaincu de venir en Touraine.
Admiratif de la Villa Poggio Reale de Ferdinand le Catholique à Naples, Charles VIII souhaita disposer d'une résidence comparable à proximité de son Château royal d'Amboise...





Dom Pacello y acclimata les premiers orangers et pêchers en France, inventa de nombreuses améliorations botaniques, telles que les caisses à orangers, les serres chaudes ou l'orangerie appelée en italie la "limonaia".


Vestige du mur qui entourait les jardins pour les protéger du vent

 Il y créa la prune Reine Claude en hommage à l'épouse du roi François 1er, puisque, après avoir été Maitre Jardiniste de Charles VIII , il le fut également sous Louis XII et François 1er.



Dans les serres et l'orangerie , un aperçu de la cinquante de variétés d'agrumes présentes










Dans le parc, pour tester les connaissances en matière d'agrumes




Dom Pacello invente, sculpte la végétation, crée les broderies rappelant les quatre fleuves du Paradis (l’eau, le lait, le miel, le vin). Il joue avec les couleurs d’ardoise, de la terre cuite et du tuffeau, borde ses parquets de houx qui apporteront une touche de couleur l'hiver. Géométrie, relief, couleur, trois principes développés dans ces jardins!







 Pendant la Renaissance, Château-Gaillard sert de résidence à plusieurs rois de France. Catherine de Médicis y organisa avec le Duc et le Cardinal de Guise les conciliabules visant à déjouer la conjuration d’Amboise,  François II et Marie Stuart y passent leur nuit de noces...un lieu chargé d'histoires!


L’architecture du château, « palazotto » (petit palais)  présente une corniche à quadruple frises étonnante de 1,20 mètres de hauteur, des cheminées Renaissance, des chapiteaux sculptés tous différents.




 Les vitraux polychromes sont réalisés dans la pure technique du XVI° siècle en verre soufflé à la bouche de St Just. Exécutés à partir de dessins, d’enluminures du XVI° siècle, ils racontent, telle une bande dessinée, les événements du château. C’est une réalisation exceptionnelle, unique en France, de trois années, d’un Maître Verrier d’art de La Croix en Touraine.
Ici l'histoire des pendus d'Amboise avec le cardinal de Guise






 La salamandre de François 1er, le porc-épic de Louis XII, l'hermine d'Anne de Bretagne, les symboles royaux sont partout... tout comme les oranges!






On découvre également des communs troglodytiques ou un pigeonnier rupestre.

Une étroite cour sépare le château du coteau où sont creusés les communs, comme la boulangerie 

 

















 
Un coin sieste est également aménagé dans le parc, nombreux transats à disposition, l'idée est agréable!


Une visite guidée instructive et dynamique, puis un agréable temps de flânerie dans le parc et le bois, un jus d'oranges pressées pour terminer, de quoi passer une belle après-midi!


Un sentier permet d'arriver à un point de vue au dessus du château








Pour en savoir plus http://www.chateau-gaillard-amboise.fr/index.html

7 commentaires:

  1. Excellent ! encore une bonne idée de visite et un très beau lieu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et les "petits" châteaux privés offrent souvent de belles surprises!

      Supprimer
  2. J adore ce mot de jardiniste que je découvre comme ce château. J ai encre beaucoup de choses à découvrir en Touraine

    RépondreSupprimer
  3. J adore ce mot de jardiniste que je découvre comme ce château. J ai encre beaucoup de choses à découvrir en Touraine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de l'art! c'est vrai que nous avons la chance d'être dans une très belle région!

      Supprimer

Comments system