Andromaque Résister c'est exister La mère confidente

Suite des comptes rendus des spectacles vus au festival d'Avignon

Andromaque Jean Racine Compagnie Viva Théâtre de l'Oulle

Mise en scène : Anthony Magnier
Avec : Pauline Bolcatto, Moana Ferré, Nathalie Lucas, Anthony Magnier et Julien Saada.
Scénographie : Maxime Kurvers - Lumières : Marc Augustin-Viguier - Costumes : Mélisande De Serres




Une réalisation de chair et de sang, de corps et de passions, de cendres et de larmes, puissante!

Dans une très bel écrin, lumières, musique, on redécouvre la force de cette tragédie, et des visuels très forts qui resteront, je pense, longtemps en mémoire.

Le choix d'un confident unique resserre les éléments, tout comme la durée globale du spectacle (1h35, tout est concentré, épuré) et contribue à aller à l'essentiel, les ravages de la passion, au coeur de la tragédie.

La tension ne faiblit pas, les alexandrins font mouche, pas de répit et ce resserrement fait ressortir encore plus fort certaines répliques !

Le personnage d'Hermione, interprétée par Pauline Bolcatto, m'a touchée plus que dans d'autres versions de cette pièce que j'avais pu voir .

De scènes traitées comme de vrais tableaux:



Une pièce à découvrir sans hésiter, une valeur sûre de ce festival!
photos https://www.compagnie-viva.fr/


Résister c'est exister, Aux Carmes


FRANÇOIS BOURCIER seul en scène fait revivre les résistants et les justes qui, par de simples petits gestes, ont fait basculer l’histoire et capituler l’ennemi.
François BOURCIER
Mise en scène : Isabelle STARKIER
Lumières : A. DE CARVALHO
Régisseur : JY. PERRUCHON

Resister c'est exister de Alain Guyard

 Mon petit mot

 Un dernier spectacle coup de point avant de prendre le train !
 Il me reste qqs articles à faire, mais celui-ci vaut vraiment le détour.

Un spectacle intense,  la résistance des petits, des humbles, des actes infimes et essentiels, d'autres dont les noms sont restés dans l'histoire.

La performance du comédien qui incarne une multitude de personnages est remarquable, et hélas encore plus depuis janvier dernier il est des paroles qui il faut continuer à proclamer et des combats qu il faut continuer à mener.

 À voir et à faire entendre !

La mère confidente Marivaux festival Avignon Mise en scène : Xavier Lemaire

Assistant mise en scène : Marc Siemiatycki
Avec : Marie Delaroche, Isabelle Andreani, Eva Dumont, Franck Jazédé, Thibault Pinson, Marc Siemiatycki
Décors / Costumes : Caroline Mexme
Lumières : Didier Brun
Musique : Fred Jaillard
La mère confidente Marivaux festival Avignon Mise en scène : Xavier Lemaire


Dorante et Angélique se sont rencontrés par la complicité de Lisette dans un jardin. Ils s’aiment mais Dorante n’a pas de biens et leur amour est suspendu au choix de Madame Argante, mère d’Angélique, qui envisage un autre prétendant pour sa fille.

Dans la série "fidèle aux Larrons!", l'occasion de découvrir ce texte de Marivaux que je ne connaissais pas.
 Et spectacle après spectacle, le même bonheur! De l'émotion de Fritz haber aux rires aux éclats! Où l'on retrouve d'ailleurs Isabelle Andreani qui passe d'un registre à l'autre avec la même efficacité!

Un Lubin hilarant, de jeunes amoureux touchant...  Une scénographie astucieuse, un prélude dans une salle de musée devant « L'embarquement pour Cythère » de Watteau,  un groupe d'acteurs au diapason, pas de temps mort, un très bon moment!

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Je modère uniquement pour vous éviter de cliquer sur les bus, vélos et autres voitures... Merci pour votre passage, et à bientôt!

S'abonner aux carnets d'Eimelle

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...