La jeune fille et la mort #off14

Le verbe fou 19h30

La jeune fille et la mort  Festival d'Avignon 2014 Ariel Dorfman  Massimiliano Verardi


Que se passe-t-il quand la victime croit reconnaître son bourreau et que le destin lui offre l'occasion d'inverser les rôles ? Peut-on séparer nettement le bien du mal ? S'il n'existe pas une vérité absolue, où devons-nous la chercher ? Dans les nuances... ?
La jeune fille et la mort  Festival d'Avignon 2014 Ariel Dorfman  Massimiliano Verardi



Auteur : Ariel Dorfman
Interprétation : Fabrice Drouelle en alternance avec Luc Baboulene, Philippe Pierrard et Stéphanie Reynaud
Voix Off : Patricia Martin(France-Inter)
Mise en scène : Massimiliano Verardi


Dans cette petite salle du Verbe fou,  un texte inquiétant, et questionnant.

Nous sommes conviés à un sombre huis-clos, porté ici par une belle scénographie (décors, lumières, sonorisation, et bien sûr la musique de Schubert).

Quand les rôles s'inversent entre victime et bourreau, qu'en est-il alors de la justice?
Et où est la vérité?
De nombreuses questions philosophiques traversent la pièce, et nous poursuivent ensuite... est-il possible de se faire soi-même justice?
A chacun sa vérité... 
Un questionnement qui mérite en tout cas le détour par le Verbe fou. 



Commentaires

S'abonner aux carnets d'Eimelle

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...