jeudi 8 août 2013

Secret d'été de Elin Hilderbrand

 Secret d'été de Elin Hilderbrand
 JC Lattès (5 juin 2013)
Traduction Carole Delporte et Sabine Boulongne.
 
Présentation de l'éditeur

Par une chaude soirée de juin, les élèves du lycée de Nantucket High se rassemblent sur la plage pour le traditionnel feu de camp de fin d’année. Mais la fête se termine en tragédie : un terrible accident de voiture coûte la vie de la conductrice, Penny Alistair, et plonge Hobby, son frère jumeau, dans le coma.
Tout s’effondre pour Zoé, la mère des jumeaux, qui doit faire face à l’impensable : une vie sans sa fille et la convalescence douloureuse de son fils, un grand athlète à l’avenir désormais incertain. Zoé la libre-penseuse, aussi bien une mère qu’une amie pour ses enfants, doit aujourd’hui affronter des vérités pénibles sur eux comme sur son propre rôle dans cette tragédie. Au fil de l’été, le drame soulève de nombreuses interrogations au sein des familles. La clé de l’accident se cache dans le secret que Penny a découvert ce soir-là sur la plage… Ce secret détruira-t-il aussi la paix fragile des survivants ?
Magnifique histoire sur les liens délicats mais résistants d’une famille et d’une communauté, ainsi que sur l’amour sous toutes ses formes, Nuit d’été est l’un des romans les plus captivants d’Elin Hilderbrand.



Le début:

Nantucket... Une île qui évoque des rues pavées, des maisons en brique, des bateaux de pêche, des Jeep Wrangler avec des planches de surf fixées sur les arceaux de sécurité. Mais aussi des soirées cocktails sur des pelouses verdoyantes, des banquiers vêtus de pantalons rouge passé, les pieds nus dans leurs chaussures bateau défraîchies, des fillettes aux cheveux blonds comme les blés en train de lécher un Esquimau au goût raisin, qui goutte sur leur robe gaufrée.

Mon petit mot:
Une île paradisiaque, aux allures de carte postale... Nantucket... Moby Dick....
 Un lieu magique, pour une scène tragique, le pire qui arrive dans ce roman, un accident de voiture terrible causant la mort d'une jeune fille. Accident? Suicide? Et pourquoi? Voilà l'objet du roman. Et l'occasion de dépeindre plusieurs familles de l'île, les adolescents et leurs parents, et de révéler, non, pas un, mais les secrets de chacun. Un sujet dur, mais un traitement qui en fait une belle lecture d'été justement, une dose d'amour, un soupçon de dépaysement sur cette île (et ses recettes de cuisine)  et beaucoup de non -dits, de failles, d'erreurs non-assumées.
C'est aussi le rapport au don pour l'une des adolescentes, cette voix d'or qu'elle possède mais qui est source de contraintes, le sportif qui voit sa carrière brisée...
 C'est aussi l'insularité, le déracinement, l'alcoolisme, les choix de vie, les lâchetés, les yeux qui ne voient pas ce qu'ils devraient voir,  de nombreux thèmes abordés au fil des multiples personnages.  L'évolution des personnages est intéressante, le passage de l'adolescence à l'âge adulte pour certains, les bouleversements au sein des couples, et le décor décrit donne envie d'une visite (virtuelle, vive internet!) sur cette petite île américaine.
Je découvre cette auteure avec ce livre et me plongerai à l'occasion avec plaisir dans ces autres écrits!

Un livre lu en partenariat avec livraddict, merci!

2 commentaires:

  1. Je l'ai lu aussi grâce à Livraddict, par contre, je n'ai pas adoré ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vais aller lire ton avis, bonne journée!

      Supprimer

Comments system