vendredi 28 juin 2013

Martini Shoot F. G. Haghenbeck

Martini Shoot, par F. G. Haghenbeck
traduit de l'espagnol (Mexique) par Juliette Ponce

Présentation de l'éditeur
 Un zeste d’érotisme et de glamour,
un soupçon de jalousie et de rivalité,
une bonne mesure de soleil et d’humour,
quelques gouttes de chantage et de spéculations immobilières,
mélangez pour obtenir un cocktail explosif à déguster sans modération!

Sunny Pascal, détective privé et surfeur, doit assurer la sécurité pendant le tournage à Puerto Vallarta de La Nuit de l’iguane, le film de John Huston. Le casting réunit aussi bien Liz Taylor, Richard Burton, Ava Gardner que Deborah Kerr et Sue Lyon... Autant dire que, pour tenir le coup, Sunny va avoir bien besoin de quelques verres.

Le début
Martini Dry
6 mesures de gin
1 mesure de vermouth blanc sec
olives à coktail
glaçons
Verser alcools et glaçons dans le verre à mélange, agiter afin de bien répartir la glace. Servir dans un verre à cocktail. Garnir d'olives piquées d'un cure-dents. Savourer en écoutant Frank Sinatra chanter Witchcraft.

Mon petit mot :
Il y a d'abord un film, de John Huston avec Richard Burton, Ava Gardner, en 1964, tourné au Mexique:

  qui est lui même une adaptation d'une pièce de Tennessee Williams.

Et il y a donc ce roman (qui donne au passage envie de voir et le film, et la pièce! ), qui prend pour cadre les coulisses de ce tournage, et mêle donc personnages bien réels et fiction. Entre drogue, alcool, sexe, assassinats, magouilles immobilières et blanchiment d'argent, une image du cinéma qui fait tout sauf rêver!
 On se demande ce qui est vrai, ce qui est inventé, et ce flou m'a je pense empêché d'apprécier au mieux l'histoire. 
Et puis il y a le "décor", le Mexique des années 60, les conflits internes entre les habitants, indiens, gringos, américains du nord, l'urbanisation touristique prévue de cette région,  et les cocktails dont les recettes rythment le roman, ainsi qu'un accompagnement musical associé à certaines recettes.
Et ce sera finalement cet "arrière-plan" qui me restera de ce livre plus que l'intrigue en tant que telle qui ne m'a pas emballée contrairement à l’atmosphère donnée au roman qui est, elle, particulièrement soignée. Voilà qui donne envie de replonger dans des vieux films en noir et blanc, un air de jazz ou de bossa nova en fond sonore, et pourquoi pas... un coktail à la main! 

Un mémorial à Huston est érigé à Puerto Vallarta, qui a bel et bien accueilli d'autres tournages après celui-là...



 Une lecture pour le challenge thriller et polar, ainsi que pour le challenge Amérique du Sud- Amérique latine,  lue grâce au partenariat avec Livraddict, merci à eux et à l'éditeur!



Pour poursuivre avec la nuit de l'iguane : " Combien de temps onze punaises d'un collège baptiste peuvent-elles tenir dans un car arrêté en plein soleil par 40° à l'ombre ? " Telle est la question que se pose Shannon, lorsque le rideau s'ouvre sur le décor d'un hôtel miteux, le Costa Verde, frappé par la canicule mexicaine. Révérend défroqué, Larry Shannon s'est reconverti dans l'animation de voyages touristiques. Mais il se trouve que son groupe n'est pas prêt à accepter ses pratiques plus que douteuses et mensongères, d'autant qu'il a, comme à son habitude, cédé à la tentation de suborner une des innocentes jeunes filles dont il avait la garde. Cherchant de l'aide auprès de la propriétaire (et amie) du Costa Verde pour faire entendre raison à ses troupes, le révérend vagabond va, le temps de quelques heures, se rendre coupable de nouveaux péchés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments system