dimanche 4 novembre 2012

L'impressionnisme et la mode Orsay

L'exposition est organisée par le musée d’Orsay, Paris, The Metropolitan Museum of Art, New York, et The Art Institute of Chicago.
Elle est réalisée à Paris avec la participation exceptionnelle du musée Galliera – Musée de la Mode de la Ville de Paris.
Confronter les impressionnistes et la mode de leur temps, c'est certes s'interroger sur la manière dont leur peinture a rendu compte du vêtement contemporain, mais aussi sur la capacité de la création vestimentaire à nourrir les recherches plastiques d'une avant-garde artistique. Quelle mode nous montrent les impressionnistes ? Comment, en s’attachant à la justesse des gestes, des postures, du maintien, considérés comme des indices de comportements, ont-ils réussi à traduire la réalité de la vie "moderne" ?
Comprendre avec quelle subtilité cette nouvelle génération de peintres a su restituer l'air du temps, telle est l'ambition de cet ouvrage qui rapproche gravures de l'époque, journaux de mode, costumes ou accessoires, et chefs-d'oeuvre impressionnistes.
Jeune femme lisant une revue de mode Renoir

L'occasion (le prétexte!) de programmer une nouvelle visite de ce beau musée lors d'une petite escapade parisienne de ce pont de la Toussaint 
Auguste Renoir Jeune femme à la voilette vers 1870



Un très beau site de présentation : http://impressionnisme-mode.musee-orsay.fr/ 
où tableaux et objets sont présentés:  

Beaucoup de monde lors de cette visite (allez j'avoue, un peu trop pour moi, je pense que je n'ai pas apprécié certaines salles comme j'aurais pu le faire avec moins de foule!)
james tissot octobre
La robe que l'on relève, le pied qui apparait, tout le chic de la parisienne du XIX !
On plonge dans les différents cercles masculins, mais aussi salons, loges de spectacles, bals.. aux codes vestimentaires bien différents..
Jean Béraud - Une Soirée
L'occasion aussi de découvrir que certains peintres utilisaient la même robe portée par des modèles différents sur des tableaux différents, ainsi la robe à volants en mousseline blanche et à nœuds jaunes utilisée à de nombreuses reprises par James Tissot:
Une robe, trois tableaux!


 ou que d'autres puisaient directement leur inspiration dans les catalogues de mode de l'époque!
Cézanne s'inspirant de la mode illustrée

On en apprend beaucoup sur la mode de l'époque , des tenues d'intérieur aux tenues de soirée, aux dessous et accessoires, des  crinoline aux gants en passant par les corsets...


Tableaux et vêtements sont mis en parallèle, se répondent mutuellement, on se prend au jeu de chercher tous les détails vestimentaires dans les œuvres des  peintres,


 et l'on apprécie leur sens du détail.

Une belle plongée dans l'époque, à travers aussi la presse féminine du XIX,  j'ai simplement regretté qu'il n'y ai pas (comme sur le site web), un modèle de crinoline et autres armatures exposés pour mieux comprendre les différences entre les modèles.
Mais aussi dans l'univers à la fois des grands magasins (cela donne envie de relire Le bonheur des Dames) de Zola, et des petites boutiques de mode
Détails de  James Tissot - La Demoiselle de magasin


Bref, première étape de la "virée à la capitale" très agréable!
A suivre (après avoir profité un peu du calme de ma campagne retrouvée Bohèmes au Grand palais) 


Pour retrouver le catalogue de l'exposition :
L’impressionnisme et la mode
 du 25 septembre 2012 au 20 janvier 2013 au musée d'Orsay

ma liste de lecture

9 commentaires:

  1. J'y vais vendredi et ta description de l'exposition m'a donné encore plus envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère qu'elle te plaira! Bonne visite alors!

      Supprimer
  2. Voilà une expo qui a l'air vraiment intéressante, dommage que je n'habite pas dans la zone. J'aime beaucoup la mode de l'époque mais ça ne devait pas être évident à porter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. que ce soit à enfiler et à porter, loin d'être évident! L'on pourrait d'ailleurs prolonger sur la mode et la place des femmes dans la société et comment ces tenues contribuaient à les empêcher de faire certaines choses...

      Supprimer
  3. Je l'ai visité juste avant la Toussaint, alors qu'il n'y avait pas trop de monde encore. L'occasion de voir quelques magnifiques tableaux, souvent conservés dans des musées américains. Par contre, je n'ai pas vraiment été convaincu par le propos de l'expo: réduire des œuvres en rupture avec les codes représentatifs de l'époque à un défilé de mode, c'est quand même un peu osé. Comme les citations de Zola ou de Baudelaire qu'on trouvait sur les murs, et d'où était bannie toute ironie critique, comme si tous ces artistes n'avaient été que les illustrateurs béats de l'époque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que j'aurais encore mieux apprécié cette expo avec moins de foule!
      Bonne journée!

      Supprimer
  4. Le post sur votre blog que je lis et votre blog est très instructif et utile, vous avez fait un excellent travail, l'estimation réellement en mesure de le garder et j'espère que vous faites le blog instructif et intéressant , et pour cela il va travailler dur.
    bonne chance
    http://www.livetv.pk/zee_punjabi.html

    RépondreSupprimer
  5. Si il y a bien une expo que je regrette d'avoir manquée l'an dernier c'est celle-ci !

    RépondreSupprimer

Comments system