Monet, La liseuse

Ce qu'il y a de bien avec les weeks-end pluvieux, c'est que la lecture avance à grand-pas!

Je termine un livre qui réserve une belle plongée dans les méandres de la comédie Française,  et vous laisse  en attendant de le chroniquer en compagnie d'une des lectrices en peinture que j'avais croisées au moment d'en sélectionner quelques une pour ma bannière, une des plus connues pour contrebalancer la pluie et le gris..

Monet, La liseuse (1872), une inspiration puisée dans son jardin d'Argenteuil
"La liseuse" 1872 50 x 65 cm - Huile sur toile. The Walters Art Gallery, Baltimore, Maryland. 

Commentaires

S'abonner aux carnets d'Eimelle

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...