lundi 4 juin 2012

Momumenta Buren Grand Palais

Le grand palais
Depuis sa restauration, je n'avais pas eu l'occasion de retourner sous la nef du grand Palais. Pour des expositions dans les ailes latérales oui, sous la verrière non.


Alors, pour compléter la journée entre deux TGV, après l'exposition Artemisia au musée Maillol, on traverse la Seine, direction le Grand Palais.
Exposition Buren au grand palais 2012

L'occasion de découvrir la verrière sous un nouveau jour, entre lumières, couleurs et transparences, elle prend une toute nouvelle dimension.
Monumenta 2012

Pluie de couleurs garantie!

Mosaïque de couleurs au sol...

Et n'oublions pas que Daniel Buren travaille également sur le futur tramway de Tours,

c'était assez incontournable pour les "Tourangeaux à Paris" d'aller voir cette exposition!
Grand palais

Pour tout savoir sur le projet de design du tramway de Tours : tram-tours.fr
extrait : Le curseur
Le tramway est conçu tel un curseur, parcourant la ligne et traversant les paysages urbains, avec simplicité et élégance. 
Le nez du tramway sera équipé de 2 bandeaux LED (diodes électroluminescentes) verticaux, qui diffuseront une lumière continue, dissimulant ainsi les "phares". L'écartement des rails au sol et des bandeaux leds sur la carrosserie est identique. Ces leds se poursuivent sous le tram, créant ainsi une projection lumineuse sur les rails.
Un bout avant légèrement galbé, dans la partie basse pour dissimuler les pare-chocs du tramway.
Ce galbe déformera l'image réfléchie à l'arrivée du tramway, telle une onde.
  Et Daniel Buren créa l'œuvre urbaine 12 modules verticaux habillent les portes doubles du tram en Noir et Blanc. Chaque module est constitué de 7 bandes de 8,7 cm chacune, alternativement blanches et noires.
Ces modules se prolongent sur les quais en station, créant un repère visuel pour le voyageur pour se positionner devant les portes.
 La « Buren touch »s’appliquera à la nouvelle place de la Tranchée, par laquelle transitera le tram. Reconfigurée en giratoire, pour la circulation automobile et cycliste, elle verra se dresser d’imposants mats rouges ! L’artiste Daniel Buren va également officier au niveau de la façade ouest de la gare SNCF, rue de Nantes. Pour faciliter l’accès à la future station de tramway, quatre ouvertures de 1,80 m de large seront en effet percées dans le mur. Buren mettra en couleurs leurs vitrages et « habillera » un mur ajouré qui sera édifié au bout de la rue de Nantes et à travers lequel on devrait apercevoir les voies SNCF.
la-buren-touch

2 commentaires:

  1. les artistes au service du quotidien et de l'urbanisme, oui, pourquoi pas !! un projet qui vous dotera d'un "outil" pratique et, de ce fait, beau !

    RépondreSupprimer
  2. si l'on peut conjuguer l'utile à l'agréable, cela sera encore mieux! Pour l’instant, il faut encore patienter dans les travaux...

    RépondreSupprimer

Comments system