vendredi 18 mai 2012

Capri et Anacapri

Le séjour en Italie touche à sa fin...
Et rien de tel qu'une belle journée sur l'île de Capri pour le terminer en beauté!
Capri arrivée au port

Au programme, le matin, à l'arrivée au port, montée directe en mini-bus pour Anacapri pour y visiter la villa San Michele et profiter du panorama magnifique depuis la villa et depuis différents points de vue d'Anacapri.

Vue depuis la villa San Michele

Déjeuner dans une petite rue du village, loin du flot des touristes!

Retour à Capri pour une promenade dans Capri village, où il suffit de s'écarter du port et de la rue principale pour retrouver tranquillité et calme...

 jusqu'aux jardins d'Auguste ( la chartreuse, les escaliers de la villa Krupp)
Chartreuse San Giacomo

 puis jusqu'au Belvédère de Tragara avec vue sur les rochers Faraglioni.

La végétation de l'île...
Capri en vert et bleu

Et pour terminer un tour de l'île en bateau,

 le meilleur moyen à mes yeux de saisir la diversité de l'ile et le découpage de la côte,
Capri

les grottes blanche, verte, du corail...

Grotte blanche ou grotte de la vierge

 les couleurs magnifiques, la dentelle du rocher...
Capri

le saut de Tibère près de la villa Jovis
Dans les années qui suivirent la bataille d’Actium (31 av. J.-C.), Octavien, particulièrement frappé par l’île, en fit sa propriété privée, donnant en échange aux Neapolitains l’île d’Ischia et entreprenant sur le territoire de nombreuses constructions.
L’île resta le séjour privilégié de l’empereur jusqu’à sa mort, en l’an 14 apr. J.-C., mais il n’en fit jamais sa  résidence permanente.
La tradition antique fait état du lien étroit qu’Auguste sut créer et entretenir avec l’île, avec ses habitants et ses traditions.
Contrairement à Auguste, son successeur Tibère fit de Capri sa demeure permanente de 27 à 37 apr. J.-C.,  année de sa mort survenue à Misène.
Tacite écrit qu'il y avait 12 villas impériales à Capri, dont la Villa Jovis. Un regret, ne pas avoir eu le temps  d'aller jusque là visiter le site de cette villa!


Le saut de Tibère ,  falaise du haut de laquelle, selon la légende , l'empereur précipitait les esclaves et hôtes devenus trop encombrants.


 l'arc naturel,
Capri l'arc naturel
 les escaliers de la villa Krupp vus côté mer
escaliers Krupp

les rochers des Faraglioni,
rochers des Faraglioni

 la Villa Malaparte,
villa Malaparte Capri

 les petites chèvres, un bon aperçu de la diversité de l'île!



les chèvres de l'île
Un derniers saluts aux statuettes et il est temps de regagner Sorrente...
Un dernier regard pour l'île qui s'éloigne...
l'île de Capri

L'arrivée à Sorrente par la mer
Les falaises de la côte autour de Sorrente
En direction du port de Sorrente
Sorrente

Fin du voyage...  il restera aussi à vous parler de la cuisine, et des différentes lectures en rapport avec cette belle semaine italienne!
Un site très pratique pour celles et ceux qui souhaiteraient préparer une visite sur l'île de Capri : guide de capri
plan Carpi et Anacapri

Pour poursuivre le voyage

4 commentaires:

  1. Merci pour ces belles photos ! Capri m'a toujours fascinée et l'Italie en général.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une région dont je ne me lasse pas!
      Bonne soirée et merci pour le commentaire!

      Supprimer
  2. A priori notre destination en octobre
    C'est à l'étude pour le moment le projet est avion jusqu'à Rome puis on prend la route vers les Pouilles en prenant les chemins de traverse et justement j'aimerais bien passer par Capri
    Naples me tente aussi ,tout cela est en fouillis dans ma tête!!
    Bonne soirée et bon week-end

    RépondreSupprimer
  3. Cela devrait vous faire un joli périple! Je ne peux que te conseiller ces deux haltes, j'en garde un très bon souvenir!

    RépondreSupprimer

Comments system