Présentation / suivre le blog

Eimelle... lectrice, spectatrice de théâtre,  aimant partager ses coups de coeur littéraires ou théâtraux, ou encore ses découvertes d'expositions ou ses voyages, avec une préférence pour l'Italie, au départ de la Touraine... au plaisir d'échanger avec vous!

Pour suivre les blog, plusieurs possibilités!
s'abonner (bandeau à droite des articles)
ou

Suivez-moi sur Hellocoton

Sur facebook

et twitter




A bientôt!







8 commentaires:

  1. Madame, Monsieur,
    Je souhaiterai vous faire part de notre dernière parution : un roman traduit de l'espagnol, La ville heureuse d'Elvira Navarro.
    Je reste à votre disposition pour vous en faire parvenir un exemplaire ou pour toute autre information complémentaire.

    Le livre :
    Un jeune garçon arrive de Chine pour rejoindre sa famille qui a émigré en Espagne. Une fillette fuit à la recherche d’un vagabond qui l’effraye et la fascine.
    La Ville heureuse est ce roman en forme de diptyque construit autour de deux histoires imbriquées, deux récits d’apprentissage et de découverte d’un monde fait de mensonges, de laideur et de conventions hypocrites.
    Chi-Huei a quitté la Chine, son village de province où il vivait heureux en compagnie de sa vieille tante. Contraint à l’âge de six ans de rejoindre sa famille qui survit dans la grande ville jamais nommée, à la tête d’un commerce rudimentaire de poulets rôtis et de riz cantonnais pompeusement baptisé Restaurant chinois, il se heurte à sa propre nostalgie, à la honte et la déception que lui inspire sa famille aux chimériques ambitions de réussite, à une langue étrangère, aux difficultés d’intégration, de découverte et d’apprentissage d’un monde nouveau. Il partage le même quartier que Sara avec qui il noue une amitié complice. Celle-ci est la protagoniste du deuxième récit, mené depuis la troublante et subtile intériorité de la fillette. À la découverte de l’univers qui l’entoure, transgressant les règles de jeu fixées par son père et les tabous sociaux qu’impose leur vie bourgeoise, elle franchit les limites interdites du quartier. Effrayée et fascinée à la fois par un vagabond qui hante ces lieux elle nouera avec lui une relation singulière et finira par découvrir ce monde des adultes, à la fois cruel et incom­préhensible. Car elle ignore tout : une ignorance qui est sans doute le plus précieux des privilèges et le constat le plus cruel de l’enfance.

    L’auteure :
    Elle est née à Huelva en 1978. Elle a passé son enfance entre Valence et Cordoue et elle vit désormais à Madrid où elle a obtenu son diplôme de Lettres. En 2004, elle a remporté le Prix des Jeunes Créateurs de la Ville de Madrid. Son premier livre La ville en hiver, paru en 2007, est chaleureusement accueilli par la critique et récompensé par le prix Fnac du Jeune Talent. En 2009, elle publie La ville heureuse et obtient simultanément deux prix pour ce livre, le prix Jaen et le Prix Tormenta, ainsi que le titre de meilleur roman de l’année décerné par le journal Publico. Son troisième roman, La travailleuse, est récemment paru en Espagne. Choisie par la revue Granta parmi les 22 meilleurs auteurs de langue espagnole de la jeune génération, Elvira Navarro est, comme le souligne Enrique Vila-Matas, «l’avant-garde subtile et presque cachée de sa génération».
    Bien à vous
    K.Dona
    Service de presse :
    presse@editionsorbistertius.fr
    EditionsOrbisTertius

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Je suis heureuse de vous présenter mon deuxième livre pour enfants, « LA FUGUE DE JUNIOR LAPIN » :

    http://lescontesdelalune.blogspot.com

    https://www.youtube.com/watch?v=-Zl896tbz_Q

    S’il vous intéresse, je serai ravie de vous envoyer la version PDF afin que vous vous fassiez votre opinion.

    Je vous remercie de votre attention et de votre réponse, même négative.

    Bien à vous,
    lescontesdelalune@orange.fr

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Je viens d'achever un roman fantastique (Innerlands - L'éveil) qui s'apparente à un univers aussi étrange que celui de la trilogie divergente, Hunger Games ou encore Labyrinthe.
    Fantastique sans être irréel.
    Je serais heureux de vous inviter à faire un tour sur mon blog "http://innerlands.over-blog.com/".
    Vous pourrez y découvrir le synoptique du livre 1, ainsi que le prologue. Vos commentaires seront bien sûr les bien venus.
    à bientôt peut-être.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Connaissez-vous le livre :

    -- L’homme qui voulait voir les anges ou la conférence des poissons

    du conteur Kamel Guennoun accompagné par le trio Zéphyr -

    Collection : Les Savoureux édité par Le Jardin des Mots

    L’Histoire :
    Farshad, enfant prodige, grandit à "Zambara la douce". A la mort
    de son père, le petit Farshad est recueilli à la cour pour y
    recevoir l'éducation que lui transmettront les plus grands savants
    du royaume. Jeune homme fort de son savoir, il se met en tête
    de fabriquer des ailes pour rejoindre les anges…

    « Il était une fois une ville, lion de la mer, entre l’Orient et l’Occident. (…)
    Mais le conte dit que le joyau de cette ville, c’était la place centrale…
    La ville s’appelait Zambara. Bambara la douce…..
    La ville de bambara était célèbre, bien au delà de ses frontière, pour ses fils à tisser, travaillés exclusivement par les hommes.
    Le plus connu des tisserands s’appelait Bilal. Il vivait seul avec son fils, Farshad, qui venait tout juste d’avoir sept ans. (…..)

    des extraits du début du conte

    Voulez-vous recevoir le livre-cd pour le lire? L’écouter?

    - Poussez SVP. les grilles du Jardin des Mots : www.lejardindesmots.fr pour lire et écouter les histoires qui font voyager…..loin, très loin…. Beaux voyages…

    Bien Cordialement, très belle journée des étoiles plein la tête,
    Christine Valot

    Le Jardin des Mots
    Maison d'édition, distributeur et librairie en ligne pour les amoureux de la parole
    www.lejardindesmots.fr

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup ton blog, que je viens de découvrir. Très chouette, original et éclectique!! Bravo xx

    RépondreSupprimer
  6. Madame, Monsieur,
    Je souhaiterai vous faire part de ma première parution : un recueil de poèmes, Syrie d'ailleurs : Enfance, paru sur Amazon, et dont je suis l'auteure.
    Je reste à votre disposition pour vous toute autre information complémentaire.

    Le livre :
    Poésie moderne en langue française de l'auteure syrienne Kawkab ISSA. L'enfance et la guerre, l'amour et la souffrance y sont abordées à plonger le lecteur dans un lyrisme oriental imagé. cet ouvrage est l'attente et l'émoi d'un ailleurs venant de Syrie d'aujourd'hui, où l'enfance est piétinée par une guerre qui continue à enlever la paix dans les âmes et les esprits, encore plus que sur les terrains des combats..
    L’auteure :
    Née à Homs en Syrie en1986, elle passe son enfance dans cette ville et obtient son diplôme de Lettres et langue françaises. Elle remporte le Prix Al-Bassel du meilleur diplômé et publie ses traductions du roman Dia-Dia d'Eric Sauvat et de poésie française sur le site francophone Syro-Write.
    Elle publie simultanément sa poésie en langue arabe accompagnée sa traduction où elle reçoit bien de critiques.
    Arrivée en France en 2011 au début de la guerre civile en Syrie, elle continue ses études supérieures et se spécialise en traduction où elle obtient deux masters. Elle participe à plusieurs concours de poésie et voit son poème Matricides couronné de critique favorable pour le thème de l'enfance.
    Elle vit à Lyon actuellement et prépare sa thèse en traductologie tout en se consacrant à l'écriture, la musique et à la traduction.


    Bien à vous

    RépondreSupprimer
  7. Bravo pour votre blogue, que de découvertes et d'idées voyages.
    Je suis une passionnée de littérature et après avoir découvert le roman d'un compatriote québécois, Claude Prieur, j'ai écrit un texte et je voulais tout simplement le partager avec d'autres passionnés.

    je vous le partage, http://hpics.li/6314002

    Merci :)

    Agathe

    RépondreSupprimer

Comments system