jeudi 18 octobre 2018

Bords de #Loire, #automne Tours goûter au Petit Atelier #jeudiphoto #Loirevalley

Samedi dernier, températures estivales et couleurs de l'automne, petite balade photos à Tours!
Automne en Touraine Le petit atelier coffee shop
Balade d'automne à Tours

Le paysage est vraiment superbe en cette saison, les bords de Loire aussi fréquentés  qu'en plein été, vive l'été indien en Touraine!

Je crois que c'est à cette saison que les paysages sont les plus beaux, et nul besoin d'aller bien loin pour chercher le dépaysement, nous sommes en plein centre ville et la balade séduit aussi bien touristes que locaux !
bateau gabare balade

 4 ponts en centre-ville et autant de boucles possibles pour de multiples itinéraires de balades!

Ce samedi, je suis restée sur la même rive : voiture garée au parking de la bibliothèque (gratuit) sur les bords de Loire, suivi du chemin jusqu'à l'emplacement de la guinguette estivale, remontée sur la levée devant la fac des Tanneurs, demi-tour pour prendre des photos depuis le pont Wilson, cap sur le Pont de Fil et retour par la rue Colbert pour un goûter au Petit Atelier!

Val de Loire Touraine


 Entre les reflets dans l'eau, le balai des oiseaux, on oublie totalement que l'on se trouve en plein coeur de ville!



Balade bords de Loire


itinéraire Tours

  En s'éloignant un peu, côté Pont de fil ( ou pont suspendu) et Pont Mirabeau, c'est une Loire plus sauvage, ses bancs de sable, ses berges multicolores...



Si vous avez plus de temps, n'hésitez pas à aller flâner sur l'île Simon ou sur l'autre rive, partout, de très beaux points de vue!







 Et après la balade, rien de tel qu'une halte au Petit Atelier rue Colbert pour achever l'après-midi en douceur!

Version jus d'orange bio - roulé à la cannelle pour moi cette fois, mais que ce soit au petit déjeuner, pour déjeuner ou pour goûter, c'est une adresse que je vous conseille!

Photo

D'autres balades-photos à Tours du côté de la Loire :

  1. fontaine et monuments aux Américains, bords de loire, bibliothèque Tours
une promenade en bateau sur la Loire :
 
sur l'eau

Le tram de Tours et Buren 2
Le tram de Tours et Buren 



et dans l'art
Turner et La Loire

La Carte Aux Trésors quelle est belle notre région! Touraine #loirevalley

Vous avez rêvé devant la carte aux trésors?



Quelques uns des lieux de notre belle Touraine à retrouver sur le blog!

mardi 16 octobre 2018

#mardiconseil #théâtre Vania Tchekhov ByCollectif

Dans la série, spectacles appréciés au festival d'Avignon, à retrouver à...
Vania sera à Toulouse, le 23 novembre au Centre Culturel Alban Minville
Un  de mes coups de coeur du dernier festival!

Ce que j'en disais alors :

Vania, une même nuit nous attend tous D'après Anton Tchekhov


Le guetteur - Christophe Boltanski #livre #rentréelittéraire #rl2018

éditions Stock

J'avais gardé un bon souvenir de La cache où l'auteur revenait sur son histoire familiale, côté père (ce que j'en disais : La cache, j'étais donc curieuse de continuer cette exploration, du côté de la mère cette fois...

Après le décès de sa mère,  Christophe Boltanski découvre en vidant son appartement des cahiers, des débuts de romans, des recherches pour des personnages, des intrigues. Il savait sa mère grande lectrice de polars, il découvre qu'elle s'était aussi lancée dans l'écriture.

Connait-on vraiment ses parents? Si peu. Il va alors se lancer sur ses traces, remonter le temps, rencontrer ceux qu'elle fréquentait, essayer de comprendre ce qui l'a conduit à la solitude de ses dernières années.
Il devient enquêteur, guetteur, voyeur au fur et à mesure qu'il creuse le passé. 

Si le propos est intéressant, avec beaucoup de réflexions sur l'écriture, mais aussi le portrait d'une génération, des années 60, sous fond de guerre d'Algérie, d'une femme complexe, révoltée, engagée pour de multiples causes , ses angoisses aussi, de plus en plus dévorantes... j'ai failli pourtant en abandonner la lecture à plusieurs reprises.
Peut-être les choix narratifs, peut- être tout simplement parce que je n'ai pas lu ce livre au bon moment.
J'ai lu il y a peu Dix-sept ans - Eric Fottorino qui m'avait d'avantage séduite.

Mais j'ai bien fait de m'accrocher, car la dernière partie m'a d'avantage intéressée, autour de l'engagement de sa mère au moment de la guerre d'Algérie et de la rencontre de celui qui deviendra son père.

Qu'en avez-vous pensé si vous l'avez lu?




Les dix-sept valises, Isabelle BARY

dimanche 14 octobre 2018

Jamais Seul MOHAMED ROUABHI / PATRICK PINEAU CDNT #Tours #théâtre

de Mohamed Rouabhi , mise en scène Patrick Pineau , scénographie Sylvie Orcier
lumières Christian Pinaud assisté de Morgane Rousseau
son et musiques Nicolas Daussy
costumes Brigitte Tribouilloy et Charlotte Merlin
vidéo Fabien Luszezyszyn
construction décors Ateliers de la MC93

avec : Nacima Bekhtaoui , Nicolas Bonnefoy , François Caron , Teddy Chawa , Morgane Fourcault , Marc Jeancourt , Anthony Jeanne , Aline Le Berre , Laura Mélinand , Nina Nkundwa , Sylvie Orcier
Fabien Orcier , Mohamed Rouabhi , Christophe Vandevelde , Valentino Sylva

Photos : http://cdntours.fr/spectacle/jamais-seul

Quand rentrée théâtrale rime avec fresque sociale!

Ils sont 15 comédiens sur le plateau (dont l'auteur de la pièce, qui est aussi drôle en ancien entraîneur de foot réduit à monologuer seul dans son garage en revivant les plus grands moments de sa carrière, qu'en gitan handicapé), pour interpréter une quarantaine de personnages , qui gravitent autour d'un groupe de parole de "chômeurs anonymes".



40 personnages et autant d'histoires qui alternent au fil des scènes.
De tous âges, de tous horizons, que leur drame personnel soit économique, familial, qu'il s'agisse de racisme, de guerre, de handicap physique ou mental, d'exclusions de tout type, ils vont se croiser, et parfois, de ces rencontres jailliront de merveilleuses lueurs d'espoirs.
Solidarité, écoute, entraide... l'importance du collectif... mais rien n'est simple...
Pas de misérabilisme, on donne à voir, au spectateur d'y prendre ce qu'il veut.

Il y a de très belles scènes, touchantes, d'autres ont moins fait sens pour moi, mais c'est un spectacle dans lequel chacun doit pouvoir trouver un personnage qui fera sens pour lui et le renverra à un pan de son histoire.

Et j'en retiendrai aussi les expressions du personnage de Marjolaine et son "attendre midi à 14 ans" en particulier!










vendredi 12 octobre 2018

L'Origine du monde de Claude Schopp #livre #rentréelittéraire #rl2018

Editions  PHEBUS 4 octobre 2018
Essai. 

La curiosité a été la plus forte!
Le mystère a son charme, mais j'ai voulu en savoir plus sur cette " Mlle Quéniaux" de l'opéra, qui serait le modèle du célèbre tableau de Courbet.

L'auteur relate comment il a fait cette découverte, au détour de l'analyse de la correspondance entre George Sand et Alexandre Dumas fils dont il est spécialiste.

Il a ensuite cherché à en savoir plus sur Constance Quéniaux, danseuse à l'opéra, et maîtresse entre autres du diplomate turco-égyptien Khalil-Bey, qui commanda plusieurs toiles à Courbet.
Plusieurs photos de la jeune femme existent, de quoi rendre un visage au modèle de ce tableau sulfureux qui a fait couler beaucoup d'encre !

BNF - GALLICA 




Le livre comporte de multiples citations, ce qui rend la lecture parfois un peu chaotique, entre le récit de l'enquête menée par l'auteur, les textes anciens, et le récit historique.   C'est un essai, ce n'est pas un roman, mais elle aurait pu être l'héroïne de dizaines d'histoires!

L'auteur a retrouvé de nombreuses archives concernant la jeune femme, de sa carrière à l'opéra à l'inventaire de ses biens après son décès dans lequel figure un tableau peint par Courbet : Fleurs dans un vase, aux fleurs symboles des courtisanes.

Cadeau du peintre à son modèle?

Toujours est-il que l'ancienne danseuse devenue demi-mondaine saura gérer son patrimoine.
 Elle terminera sa vie à Cabourg, où elle possédait une villa, et s'adonnait aux oeuvres de bienfaisance.

Un destin plus heureux que bon nombre de ses "collègues" danseuses et courtisanes, que l'on découvre au fil de chapitres très documentées autour des différentes facettes de sa vie.

Une belle mise en lumière de la femme à l'origine du monde!



Les dix-sept valises, Isabelle BARY



jeudi 11 octobre 2018

#jeudiphoto premières couleurs de l' #automne #Touraine #puits #patrimoine

Depuis quelques jours, entre le doré des feuilles, les lumières du levant et du couchant, le moindre déplacement dans notre sud touraine prend des allures de carte postale!
Il faudrait avoir l'appareil photo en permanence allumé pour immortaliser ces instants magiques!

Les vignes commencent tout doucement à changer de couleur...
 Les fruitiers sont bien chargés...

Un petit clin d'oeil aux nombreux puits de ce secteur du val d'Indrois, un petit patrimoine à ne pas oublier!




Comments system