mercredi 4 juillet 2018

Voyage en Sicile 17 l’île de Panarea

Une journée entre mer, volcans et petits villages!
Au départ de Lipari, un bateau nous conduit d'abord sur l'île de Panarea pour quelques heures de promenade à la découverte de cette adorable petite île avant de nous conduire à Stromboli et de nous ramener de nuit à Lipari.

Toute petite île volcanique (3,4 km²).Panarea est habitée depuis le XIVe siècle av. J.-C. et est aujourd’hui réputée pour son côté “V.I.P.”!

Stromboli semble tout proche, entre les deux, la plus grande des îles non habitées des îles Éoliennes :
 Basiluzzo .

A gauche : Basiluzzo
A droite : Dattilo L'îlot, inhabité, est caractérisé par des pentes raides , le sommet est de 103 mètres de haut.
Le bateau suit la côte très découpée de Panarea
Sur la côte nord-est de l'île, sur la plage de Calcara, il est encore possible de voir des fumerolles de vapeurs qui émergent des fissures entre les rochers, dernières traces d'activité volcanique D'autres phénomènes éruptifs sous-marins se repèrent à l'ébullition des eaux entre l'îlot de Bottaro et Lisca Bianca









Le Stromboli, toujours en toile de fond.


Sur l'île, c'est simple : se perdre dans les ruelles!
Admirer le contraste du blanc immaculé de ces maisons typiques des îles éoliennes, toit plat, colonnes, et blancheur!
Entre hôtels de luxe et vues sur mer, la balade est très agréable!

Quelques chats, mais peu de touristes encore au début du mois de mai, beaucoup d'ouvriers qui s'affairent à repeindre les façades, la saison commence à peine, le calme règne encore...







Nous arrivons à l'église San Pietro dont le parvis offre un très beau point de vue.






Même les carabinieri se fondent dans le décor!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments system