lundi 23 juillet 2018

Les Monstrueuses Leïla Anis #off18

Le 11 • Gilgamesh Belleville  7 - 27 JUILLET À 11H25  relâches les 10, 11 et 18 juillet

Mise en scène Karim Hammiche
Avec Leïla Anis et Karim Hammiche
Musique Clément Bernardeau  Lumières Anne-Marie Guerrero  Costumes Laura Voisin  Régie son Pierre-Emmanuel Jomard



"Le monstre, c'est le silence."

Ella, jeune femme d'aujourd'hui, perd connaissance devant un laboratoire d'analyse lorsqu’elle apprend qu’elle est enceinte. Elle se réveille dans une chambre d'hôpital…en 1929. Au gré de son amnésie post-traumatique, Ella parcourt l’histoire mère-fille qui l'a précédée.
Les Monstrueuses traverse l'Histoire des femmes du 20e siècle, du Yémen à la France. Karim Hammiche et Leïla Anis livrent un récit intime des origines, haletant, victorieux, une épopée de la libération d’une fatalité «genrée».

photos


Le 11 Gilgamesh Belleville est la salle que j'aurais le plus fréquenté lors de cette semaine avignonnaise, et qui me laissera des souvenirs forts !

Comment ne pas garder en mémoire la performance de Leïla Anis et cette belle histoire familiale?
Elle remonte le temps, nous fait découvrir les femmes de sa famille, du Yémen à la France, leurs combats, les violences dont elles furent victimes.

Les monstrueuses... parce qu'elles n'ont pas été les mères qu'elles auraient dû être. Qu'elles ont fait d'autres choix, qu'elles ont lutté, se sont rebellées, ont pensé à leur propre survie. 

Droit à l'avortement, divorce, garde de l'enfant, c'est aussi l'histoire d'un siècle d'évolution des droits de la femme, comme un fil conducteur à cette histoire.

Transmission, répétitions inconscientes de génération en génération , on se laisse embarquer par son histoire, et l'on confirme :  Le monstre, c'est le silence.

Parler à ses enfants, questionner ses parents, dire non, aussi.
La musique trouve sa place, les mots d'Edith Piaf résonnent, des instants suspendus, où chacun fait son chemin dans cet arbre généalogique.

Les monstrueuses? Les résistantes, les combattantes, plutôt!



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments system