lundi 18 juin 2018

Voyage en Sicile 10 Raguse et Modica

Après la journée "archéologie", la journée "baroque"! Et après le soleil... le déluge!
Arrivés à Raguse sous des trombes d'eau, la balade prévue fut réduite. Heureusement, le ciel redeviendra plus clément au fil de la journée.



Même sous la pluie, un charme certain!
Raguse et Modica font partie des 8 villes du baroque classées à l'Unesco : Caltagirone, Militello Val di Catania, Catane, Modica, Noto, Palazzolo, Raguse et Scicli qui ont été reconstruites après le tremblement de terre qui les a touchées en 1693.

La reconstruction et la restauration conduisit à la création d’un ensemble exceptionnel de villes qui reflètent l’architecture du baroque tardif du XVIIe siècle, sous toutes ses formes.
Catane fut reconstruite sur le site de la ville d’origine tandis que d’autres, comme Noto, furent rebâties sur de nouveaux sites. À Raguse et Palazzolo Acreide, de nouveaux centres urbains furent créés à proximité des anciens. Les centres de Scicli et Modica furent déplacés et reconstitués dans des zones attenantes déjà en partie urbanisées et Caltagirone fut simplement remise en état.
 https://whc.unesco.org/fr/list/1024/gallery/

Raguse

Le site de Raguse est occupé depuis l'Antiquité. Cet habitat antique, puis médiéval, correspond à l'actuel quartier d'Ibla. En 1693, un terrible séisme frappe la ville et la détruit en grande partie. Lors de la reconstruction après le séisme, deux clans s'affrontent : les bourgeois qui souhaitent rebâtir ailleurs, et les nobles, qui préfèrent rester sur place. La reconstruction se fera sur les bases médiévales à Ibla, et une nouvelle ville voit le jour au-dessus des vieux quartiers. Ragusa-Nuova.
Ibla garde son cachet médiéval, dominée par le dôme Saint-Georges (Duomo San Giorgio)
Au fil de la balade : 

Le portail de l'ancienne église Saint-Georges dévastée par le tremblement de terre.

L'église saint Joseph



Le corso XXV Aprile et son cercle de conversation bleu, on peut aussi partir à la recherche de bâtiments vus dans les épisodes de Montalbano









La cathédrale Saint-Georges à Ibla, construite en 1775 sur les dessins de Rosario Gagliardi, le dôme fut ajouté au XIXème siècle.










Saint-Georges est partout!




Par beau temps, nous aurions poussé jusqu'au Palazzo Cosentini


 Palazzo Zacco

Le Palazzo Cosentini est le premier palais de Raguse de style baroque, avec des balcons ornées de sculptures d’animaux, de monstres, des masques parmi les plus belles de Ragusa
vues

Modica


Le temps se dégage un peu! Encore bien gris, mais moins humide!

Avec ses origines très anciennes, et des grottes habitées depuis la préhistoire, Modica était au Moyen Age un centre commercial et agricole prospère. Modica était autrefois traversé par des canaux et des ponts et comportait de nombreux moulins à eau, qui ont disparus aujourd’hui. Les deux fleuves, Ianni Mauro et Pozzo dei Pruni, ont été recouverts en raison de nombreuses inondations.

Modica est aussi célèbre pour son chocolat épicé, qui est produit selon une ancienne recette des Aztèques.



La chiesa San Pietro avec son escalier monumental et ses douze apôtres.
Au fil des rues...
Des balcons sculptés, des petites ruelles qui invitent à la flânerie, une balade très agréable qui fait oublier les nombreuses marches!
et de l’ascension vers la ville haute



















Construite au sommet d'un escalier de 250 marches en forme de calice, l'église San Giogio de Modica est l'un des plus beaux édifices du baroque sicilien.






Repère astronomique dans le pavement du transept . Et comme à Raguse, Saint Georges est partout!




et en quittant Modica, à travers la vitre dégoulinante.... le retour du ciel bleu!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments system