jeudi 21 juin 2018

A voir à Avignon #off18 Les Monstrueuses Love and money Portrait Pierre Bourdieu ZONE Cantate pour Lou Von Salomé L'Adieu à la scène, Racine VS La Fontaine


Suite des premiers repérages (et fin, parce que cela déborde déjà par rapport au nombre de jours prévus!), cette fois, plutôt par thème.

Parce que la programmation du 11 m'attire beaucoup cette année, en plus des spectacles déjà évoqués, je retiens :

Les Monstrueuses

Leïla Anis / Karim Hammiche
 11h25  https://www.11avignon.com/programmation/les-monstrueuses


Ella perd connaissance devant un laboratoire d'analyse lorsqu’elle apprend qu’elle est enceinte. Elle se réveille dans une chambre d'hôpital... en 1929. Récit des origines, haletant, victorieux, une épopée de la libération d’une fatalité « genrée »


Love and money

Dennis Kelly / Myriam Muller
12h55 https://www.11avignon.com/programmation/love-and-money

Love & Money ausculte le monde néo-libéral à travers la descente aux enfers d’un jeune couple endetté. Une œuvre coup-de-poing signée Dennis Kelly.

Portrait Pierre Bourdieu
Guillermo Pisani
 à 16h45 - https://www.11avignon.com/programmation/portrait-bourdieu
C'est bien au moins de savoir ce qui nous détermine à contribuer à notre propre malheur : une pièce sous influence de Pierre Bourdieu


Soit une prof dans un lycée difficile. Elle se révolte contre l'inévitable. Une petite révolte. Personnelle. Voire très personnelle. Elle joue avec le destin, en quelque sorte. Et le destin le lui rend bien. Une fiction donc, une pièce. Soit, en même temps, une comédienne. Cette comédienne. Caroline Arrouas. Seule en scène. Quelle trajectoire sociale la mène à se trouver là en train de faire ce spectacle ?

ZONE
Mathias Enard / Marilyn Leray / Marc Tsypkine
22h10 - https://www.11avignon.com/programmation/zone


« Tout est plus difficile à l’âge d’homme, tout sonne plus faux. »
Le personnage central de ZONE, Francis Servain Mirkovic, au passé trouble nous livre son histoire, et avec elle, celle de la Méditerranée relue sous le prisme des guerres et des conflits.


Et en vrac au fil du programme, ont attiré mon attention :





Cantate pour Lou Von Salomé


du 6 au 29 juillet - relâche les 10, 17, 24 juillet
à 16h55 ESPACE ROSEAU TEINTURIERS




L'Adieu à la scène, Racine VS La Fontaine







À 10h00 Durée : 1h05 - Relâches : 12, 19, 26 juillet

ESPACE ROSEAU TEINTURIERS

 Après dix chefs d’œuvre, Racine fait ses adieux au théâtre. Un quatuor virevoltant autour de la passion de l’écriture et de la création. La Fontaine, son cousin et ami, n’accepte pas cet abandon en pleine gloire. Il veut savoir si Racine a douté. C’est l’aveu de cet instant où tout bascule, où l’art s’incline, que La Fontaine veut entendre de la bouche de Racine. Aidé de Clarisse qui se rêve comédienne et Sylvia son amie, il attire Racine dans une loge de l’Hôtel de Bourgogne, bel endroit pour les confidences que ce lieu où il a triomphé !

2 commentaires:

  1. Je vais aller me renseigner sur ces pièces. Le 11 c'est Gilgamesh ?

    j'ai vu Claudel Kahlo Woolf à Artéphile, très bien, j'ai publié un billet sur ce spectacle. Hier j'ai assisté la méningite des poireaux, le texte est beau, assez surprenant, les comédiens sont corrects mais il manque un grain de folie (c'est le cas de le dire puisque c'est le thème), un peu plus d'enthousiasme, de fantaisie, de souffle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est bien le Gilgamesh, une belle programmation!
      Je vais regarder l'artéphile de plus près!

      Supprimer

Comments system