jeudi 15 mars 2018

Par cœur Gille Kneuzé

éditions du Mauconduit

 

 Michel Piccoli , Minetti, Lear et... le souffleur.
Tel pourrait être le sous-titre de ce récit, car si lui même n'est jamais cité, tous les autres noms y figurent, de quoi identifier aisément le grand Michel Piccoli, saisi ici dans un moment particulièrement douloureux de sa carrière, quand la mémoire s’effiloche... quel pire drame pour un comédien? 

Mais l'équipe est unie et l'auteur, qui partageait la scène avec lui, va se retrouver souffleur malgré lui.
Une très belle histoire humaine et une belle histoire de théâtre.

Entre les souvenirs de répétitions et de représentations, Gilles Kneusé intègre des souvenirs de son propre parcours qui n'est pas banal, puisqu'avant d'être acteur il était chirurgien!

On achève le livre avec le regret de ne pas avoir vu la pièce, et l'envie au moins de la lire!

 Pour en savoir plus, la présentation de l'éditeur 
Dans ce récit autobiographique, Gilles Kneusé nous raconte un moment particulier de sa vie de comédien. Lors des répétitions et des représentations de Minetti, de Thomas Bernhard, il a soufflé quelques répliques à un acteur très célèbre qui jouait le rôle principal. Les spectateurs se sont-ils doutés de quelque chose ? La presse en tout cas ne s’y était pas trompée et on pouvait lire dans Le Monde le lendemain de la première de Minetti en 2009 : « (Il) a des trous de mémoire, et il en joue avec un tel naturel qu’on se demande s’il dit le texte ou s’il parle de lui. »

Avant de devenir comédien, Gilles Kneusé a été chirurgien. Dans son livre, il mêle ce qu’il vit en scène avec ses souvenirs, comme si le jeu et la vie, le présent et le passé se confondaient. Son ancien métier de médecin « que l’on n’arrête jamais vraiment » comme il l’écrit, n’est pas sans lien avec la relation de confiance et de pudeur qui se noue entre les deux hommes.


Au delà des anecdotes qui font découvrir, souvent avec drôlerie, les coulisses du théâtre et l’ambiance des répétitions, Gilles Kneusé rend un hommage à ce monstre sacré du cinéma et du théâtre dont il ne dit jamais le nom mais que tous reconnaîtront.

Merci à l'éditeur et à Babelio!


Livres contre critiques

118657721

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments system