vendredi 8 décembre 2017

Et soudain, la liberté, Evelyne Pisier, Caroline Laurent

Editions Les Escales (31/08/2017)
Mona Desforêt a pour elle la grâce et la jeunesse des fées. En Indochine, elle attire tous les regards. Mais entre les camps japonais, les infamies, la montée du Viet Minh, le pays brûle. Avec sa fille Lucie et son haut-fonctionnaire de mari, un maurrassien marqué par son engagement pétainiste, elle fuit en Nouvelle-Calédonie.
À Nouméa, les journées sont rythmées par la monotonie, le racisme ordinaire et les baignades dans le lagon. Lucie grandit ; Mona bovaryse. Jusqu'au jour où elle lit Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir. C'est la naissance d'une conscience, le début de la liberté.
De retour en France, divorcée et indépendante, Mona entraîne sa fille dans ses combats féministes : droit à l'avortement et à la libération sexuelle, égalité entre les hommes et les femmes. À cela s'ajoute la lutte pour la libération nationale des peuples. Dès lors, Lucie n'a qu'un rêve : partir à Cuba. Elle ne sait pas encore qu'elle y fera la rencontre d'un certain Fidel Castro...

Et soudain, la liberté, c'est aussi l'histoire d'un roman qui s'écrit dans le silence, tâtonne parfois, affronte le vide. Le portrait d'une rencontre entre Evelyne Pisier et son éditrice, Caroline Laurent – un coup de foudre amical, plus fou que la fiction. Tout aurait pu s'arrêter en février 2017, au décès d'Evelyne. Rien ne s'arrêtera : par-delà la mort, une promesse les unit.


Mon petit mot

Voilà un livre à part...

Une belle histoire d'amitié d'abord, brisée hélas par la disparition d'Evelyne Pisier avant l'achèvement de son livre, et de son éditrice Caroline Laurent qui va poursuivre seule l'écriture, en poursuivant au delà de sa mort le dialogue avec son amie. 

A toi et à l'amitié qui rend nos vies plus belles... 



Une histoire d'écriture ensuite, de remise en forme des souvenirs, de tris, d'anonymat ou non, de choix de noms ou de voix narratives.

Une histoire de femmes surtout, dans cette longue quête d'émancipation féminine au fil du XXème siècle, du permis de conduire à la contraception ou l'avortement, du divorce au monde du travail, du regard sur l'homosexualité, cela donne le vertige!
Et tant d'édifices encore bien fragiles...

Une histoire mondiale aussi, de la seconde guerre mondiale à nos jours, de l'Indochine à Nouméa et Cuba, du colonialisme au communisme, une sacré fresque!

Un livre qui fait voyager, qui fait réfléchir, qui manie aussi l'émotion ... bref, une très belle découverte !











10 commentaires:

  1. Il est dans la sélection du Prix Elle 2018, je vais sans doute le lire bientôt

    RépondreSupprimer
  2. Comme ça, à lire le sujet, cela ne m'emballe pas tellement, mais les avis sont très élogieux... je pense donc le lire à l'occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est ce qui m'a donné aussi envie de le lire, alors qu'au départ je ne l'avais pas repéré!

      Supprimer
  3. J'ai lu tellement de louanges sur ce roman et je pense que je vais me l'offrir.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne l'avais pas encore repéré mais le sujet est très intéressant ! Simone de Beauvoir, le combat pour l'avortement, bien sûr, tout cela me parle.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis comme Kathel, pas franchement emballé par le sujet mais intrigué par le succès de ce livre.

    RépondreSupprimer

Comments system