dimanche 26 novembre 2017

Les vacances Julie Wolkenstein

P.O.L.
Automne 1952 : dans un château délabré de l'Eure, Éric Rohmer tourne Les Petites Filles modèles. C'est son premier long métrage. Presque achevé, jamais sorti au cinéma, il a disparu.
Printemps 2016 : Sophie, une prof d'université à la retraite spécialiste de la comtesse de Ségur, et Paul, un jeune homme qui consacre sa thèse à des films introuvables, traversent ensemble la Normandie à la recherche de traces, de témoins, d'explications : Joseph Kéké, l'étudiant béninois qui a produit le film, a-t-il vraiment cassé une dent à une strip-teaseuse poétesse ? À quoi servent les châteaux en ruine ? Quel rapport entre la comtesse de Ségur, Éric Rohmer et le cinéma érotique des années 1970 ? Chemin faisant, c'est avant tout sur eux-mêmes que Paul et Sophie enquêtent.



Mon petit mot

Une plongée passionnante dans le cinéma de Rohmer, et dans le monde des archives!

Maitre de conférence en littérature à l'université de Caen, Julie Wolkenstein sait de quoi elle parle quand au "décor" de son roman. Le monde des universitaires, de la recherche, les archives... on y est! Tout comme pour la région où se déroule l'intrigue, un peu des vacances aussi pour le lecteur.

Je me suis très vite prise au jeu de savoir ce qu'il en était de ces "Petites filles modèles" disparues, version Rohmer, et les péripéties de l'enquête ont de quoi tenir en haleine.
Les coulisses du tournage (compliqué!), les rapports entre les protagonistes, tout un monde qui se recrée sous nos yeux...

Mais surtout, j'ai souvent souri et même ri à la lecture, il y a une vraie légèreté, qui fait du bien! Et si l'alternance de la narration entre les deux protagonistes est parfois un peu artificiel, l'ensemble est vraiment positif!
on quitte le livre le sourire aux lèvres, avec l'envie de se plonger sans attendre dans un DVD de Rohmer, ou un roman de la Comtesse de Ségur où encore de visiter le Château des Nouettes où elle résida!
Image illustrative de l'article Château des Nouettes

challenge117


8 commentaires:

  1. Je note ce livre, je ne suis pas une fan de Rohmer, mais il a fait du cinéma d'auteur intéressant. La comtesse de Ségur toute mon enfance !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré cette bouffée d'air frais. J'en parle cette semaine. Et une partie de l'action se passe tout près de chez moi.

    RépondreSupprimer
  3. Un beau programme qui t'attend après cette lecture.

    RépondreSupprimer
  4. Jamais entendu parler de ce film ! Sophie et Paul, ce sont les prénoms des cousins des petites filles modèles, Camille et Madeleine, si je me souviens bien. Mais ce sont des livres que l'on ne lit plus maintenant, je suppose. Dans mon enfance,je l'ai lue même si cela me paraissait déjà désuet. Je n'ai jamais compris, même plus tard, pourquoi l'on parlait d'érotisme dans les livres de la comtesse de Ségur. Il faut croire que Roehmer, lui, l'avait compris ! OU alors il faudrait la relire à l'âge adulte ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as raison, il faudrait peut-être réessayer!

      Supprimer

Comments system