dimanche 22 octobre 2017

Minuit sur le canal San Boldo, Donna Leon #RL2017

The Waters of Eternal Youth (USA), traduit par Gabriella Zimmermann
Calmann-Lévy
La 25e enquête du commissaire Brunetti et son premier cold case !
Au coeur de la nuit vénitienne, une adolescente tombe du haut du pont San Boldo dans un des canaux de la ville. Incapable de nager, elle manque de se noyer quand un passant, quoique fortement alcoolisé, parvient à la sauver. Cependant, elle ne sort pas indemne de sa chute, souffrant de dommages cérébraux irréversibles qui la condamnent à garder à tout jamais l'esprit d'une enfant. Quinze ans ont passé lorsque, à l'occasion d'un gala de charité, Brunetti rencontre une riche et aristocratique mécène, qui s'avère être la grand-mère de la victime et lui demande à présent d'enquêter sur le drame. Le commissaire hésite d'abord, car si c'était un crime, il y a désormais prescription.
L'homme saoul qui a sorti la jeune fille des flots a en effet déclaré à l'époque avoir vu quelqu'un la pousser, or dès le lendemain, il ne se souvenait plus de rien. Mais guidé par la curiosité, la compassion et la volonté d'aider une dame âgée minée par la culpabilité, et qui se trouve être également la meilleure amie de sa belle-mère, Brunetti finit par accepter l'affaire. Un cas qui s'avère rapidement des plus troublants...

Mon petit mot

25 ème enquête de Brunetti ! Déjà! Sur 25, j'en ai lu 20 ou 21, un doute sur un, il faudrait que je puisse le feuilleter pour être sûre, on verra au prochain passage à la médiathèque , bref, un personnage que j'apprécie, pour Venise bien sûr, et tous ces petits détails de la cité des Doges qui se retrouvent dans les romans!

Brunetti prend de l'âge, ses enfants aussi, mais le charme opère toujours et je trouve cet opus particulièrement réussi!

Côté Venise, on évoque tout particulièrement les problèmes immobiliers, mais aussi l'arrivée de migrants, de quoi donner une partie "culture" très dense.
Côté enquête, on plonge dans le passé et les rouages pas toujours très clairs de la justice pour comprendre le drame qui s'est noué quinze ans plus tôt.
Comme toujours les personnages sont bien croqués, et le personnage de la jeune fille particulièrement touchant (une belle scène finale).
C'est aussi l'occasion d'en apprendre plus sur la collègue de Brunetti, bref, un nouvel épisode qui a tout pour plaire!

Dans le cadre de la semaine italienne  :

Bientôt la Semaine italienne


10 commentaires:

  1. Merci pour ta participation, Eimelle! J'ai aussi bien apprécié cette lecture. Je rédige mon billet cet après-midi! Bon dimanche à toi!

    RépondreSupprimer
  2. Tout pour plaire, en effet, j'ai également beaucoup aimé cet épisode !

    RépondreSupprimer
  3. Décidément tu es une fan ! Il faut dire que c'est un moyen de visiter Venise d'une manière non touristique. j'en ai beaucoup lu aussi mais pas celui-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en attendant de retourner un jour à Venise, cela fait patienter!

      Supprimer
  4. Une série qui te passionne on dirait ! Je ne connais que de nom mais je ne suis pas certain d'y trouver mon compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clairement, cela se passerait ailleurs, j'en aurai sans doute lu beaucoup moins en effet!

      Supprimer
  5. Déjà la 25e! Je me souviens de certains titres qui m'ont un peu déçue, c'est pour ça que j'avais arrêté mais il y a un titre qui m'avait beaucoup plu. Et j'aime bien Brunetti.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. certains étaient vite oubliés, j'ai bien 4 / 5 préférés je pense!

      Supprimer

Comments system