mercredi 13 septembre 2017

Vienne, Freyung, Am Hof, Graben...

Pour continuer la découverte de la capitale de l'Autriche, une promenade dans la partie ouest du centre ville, depuis Schotten-Ring jusqu'à la cathédrale.

La place du Freyung et ses alentours est entourée de palais édifiés à partir du 17e s. par les aristocrates de l'Empire qui vinrent s'installer à proximité de la Hofburg,  parmi lesquels le palais Ferstel (1860) et son passage couvert  et le palais Kinsky (1713-1716) et sa façade baroque.














 
Fontaine de la victoire autrichienne conçue en 1844, entourée par les allégories des quatre principaux fleuves de l'Empire des Habsbourg: l'Elbe, le Danube, la Vistule et le Pô. 



Eglise- abbaye des écossais

  Kunstforum (musée d'art)

 
la place Am Hof ou « À la Cour » est le berceau de la cité. C'est ici que les Romains édifièrent leur camp. C'est ici aussi que s'établit Henri II Jasomirgott, premier duc d'Autriche, lorsqu'il entreprit de faire de Vienne sa capitale en 1145.
Au centre se dresse la colonne de la Vierge en bronze (1667), où des anges combattent des fléaux : la Guerre (un lion), la Peste (un basilic), la Famine (un dragon) et l'Hérésie (un serpent)
Eglise, ancienne caserne des pompiers










 
Graben, ancien fossé du camp romain devenu une des principales artères commerçantes de la ville.













 Colonne de la Peste réalisée par Léopold Ier pour fêter la fin de l'épidémie de peste qui toucha la ville en 1679. Il






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments system