vendredi 21 juillet 2017

J'AI BIEN FAIT ? de Pauline Sales #OFF17

interprètes : Gauthier Baillot, Olivia Chatain, Anthony Poupard, Hélène Viviès
Scénographie : Marc Lainé, Stephan Zimmerli
Son : Fred Bühl
Lumière : Mickaël Pruneau
Costumes : Malika Maçon
Production Le Préau Centre Dramatique National de Normandie – Vire
11 • GILGAMESH BELLEVILLE

Valentine a quarante ans, deux enfants déjà grands, des parents vieillissants, un mari souvent absent, un frère avec qui elle ne s’entend pas, plein d’anciens élèves qui peuplent ses rêves, plein de nouveaux qui remplissent ses journées.
Elle déboule un soir dans la vie de son frère plasticien.
Qu’est-ce qu’elle fait là ?
Qu’est-ce qu’elle a fait ?
Un acte insensé ou l’acte qui donne un sens à sa vie ?
Qu'est-ce que ça voudrait dire agir justement? Être responsable de ses actes, penser en femme et en homme à peu près conscients des enjeux du monde?
Alors, oui, voilà, le point de départ est le souci pour chacun des personnages à des endroits très différents de faire au mieux, de faire du mieux qu'on peut, ce qui empêche ou n'empêche pas des catastrophes en tout genre, des petites et des grandes, et quelques victoires.
Il y a une professeur qui y a cru , qui y croit encore mais c'est pas facile, elle vieillit ça n'aide pas, mais elle ne se déclare pas vaincue
Il y a un artiste plasticien, plus personne ne croit que l'art change le monde, lui non plus, enfin si il y croit, disons que c'est par phases
Il y a cette fille entre vingt et trente, elle est à l'heure où les petits boulots pourraient finir par devenir des choix imposés.
Il y a un mec bien, un biologiste moléculaire de l'ADN ancien, il reste amoureux de sa femme alors qu'elle est en train de perdre goût à elle-même.


Mon petit mot



Une bonne surprise!

Au festival, il y a les spectacles repérés longtemps à l'avance, et puis les découvertes de dernière minute, un nom, Anthony Poupard, qui rappelle de bons souvenirs d'un autre festival, avec sur la page wikipedia...et l'envie de découvrir ce nouveau théâtre du OFF à la programmation plutôt tentante.
Et les interrogations de cette prof à la dérive ne m'ont pas laissée insensible.

Qu'avons-nous fait pour le monde, pour les autres?

Un spectacle qui questionne, qui fait sourire aussi...
Réfléchir sur l'éducation, l'art, nos idéaux ...
Questionnant !

Et toujours les petites attentions gourmandes du Préau Centre Dramatique National de Normandie – Vire à la sortie, un petit plaisir en plus!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments system