mercredi 12 juillet 2017

A 90 degrés Théâtre des Halles #OFF17

Texte et mise en scène Frédérique Keddari-Devisme
Avec Elizabeth Mazev
Lumière Joël Adam


Cie Nuage Citron
On a tous, dans le périmètre de notre vie, une personne qui a basculé. On dit : péter un plomb, une durite, un boulard : c’est la machine qui s’enraye ou déraille. La dépression de l’âme est infinie. A l’intérieur la dépendance est rageuse, à l’extérieur c’est une mine antipersonnel qui ampute tout : les proches, la famille, le quotidien, le rapport au temps, la joie…
Marthe est un de ces êtres emportés, trop fragiles que la vie brise. Parfois ils s’en sortent. Parfois non. Pourquoi ? Personne ne le sait. La maladie de Marthe est un arbre aux mille racines et aux mille cimes. Un arbre fleuri de mystère.

NOTE DE MISE EN SCÈNE - Extrait
En tant qu’auteur ce que j’aime faire, c’est être au plus juste, donner chair aux émotions, creuser l’humain, ce qui le régit. Il y a dans ce texte, de la légèreté face au drame, une comédienne - Elizabeth Mazev- talentueuse et pleine d’humour qui apporte au personnage une infinie sensibilité. Il y a du malheur brut, celui qu’on construit jour après jour ou l’on s’enferme et qui nous traine vers la mort. Mais il y a avant tout l’espoir, jamais tronqué, jamais menteur, brut aussi comme un diamant qui fait avancer et vivre, même en clodiquant, même meurtri, vivre pour espérer le mieux, la vie d’avant, celle d’après lumineuse et libérée.. Frédérique Keddari-Devisme


Mon petit mot

Décidément, ce festival va me réconcilier avec les seules en scène !
Autour d'un thème pas franchement glamour, l'addiction à l'alcool au féminin, une belle réussite !
Le portrait de cette femme qui sombre sous nos yeux ne laisse pas indifférent.

On sait très vite que tout espoir sera vain, que les rémissions seront vite engloutties dans un nouveau gouffre.
Pas plus que l'homme pourtant aimé, les enfants ne suffiront pas à la sauver...

La mise en scène et l'interprétation évitent tout pathos, on en sort un peu songeur , en gardant cette femme dans un coin de la tête...


À découvrir !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments system