mercredi 31 mai 2017

La tresse - Laetitia Colombani

Grasset, mai 2017

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
  Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
  Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
  Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
  Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

 

Mon petit mot

L'enthousiasme du groupe des 68 premières fois pour ce premier roman m'avait déjà donné envie de le lire, son passage à la grande librairie a achevé de me convaincre, et je rejoins ces avis : un premier roman enthousiasmant!

Trois continents donc, trois femmes surtout , Smita, Giulia, Sarah, trois portraits très justes de femmes qui n'auraient jamais du avoir de liens entre elles... mais la vie réserve parfois des épreuves qui vont faire d'une tresse de cheveux la rencontre symbolique de ces trois destins.

Je me suis attachée tout particulièrement au parcours du duo mère-fille indien, parce que c'est un univers que je ne connaissais pas, et qu'il met le doigt sur toute une tranche oubliée de la population, naître femme là-bas, appartenir à ces Intouchables, ou encore devenir veuve, autant de vies brisées et oubliées, méconnues... que de chemin il reste à parcourir pour la condition féminine dans le monde.

Mais les deux autres personnages sont tout aussi bien croquées,  la Sicile entre tradition et modernité, famille, religion et afflux de migrants, la vie pas plus enviable de l'avocate ambitieuse dans un monde du travail où il n'y a pas de place pour la famille, et encore moins pour la maladie. En quelques phrases, en quelques mots, les univers où elles évoluent sont parfaitement dépeints,avec  un sens efficace de la mise en place d’atmosphères.

Un seul regret... j'aurais aimé rester encore plus longtemps en compagnie de ces trois femmes!


8 commentaires:

  1. Entièrement d'accord avec toi, je pense que ce roman va avoir beaucoup de succès

    RépondreSupprimer
  2. Quel succès pour ce premier roman!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai l'impression de le voir partout en ce moment et que des avis plutôt enthousiastes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il a bénéficié d'un bon lancement!

      Supprimer
  4. Tiens, un livre que j'aurais envie de lire après ce billet enthousiaste !

    RépondreSupprimer

Comments system