vendredi 28 avril 2017

Tosca, Puccini, opéra de Tours

Opéra en trois actes Livret de Luigi Illica et Giuseppe Giacosa, d'après Victorien Sardou

Direction musicale : Benjamin Pionnier
Mise en scène : Pier-Francesco Maestrini
Décors : Guillermo Nova
Costumes : Luca dall'Alpi
Lumières : Bruno Ciulli

Floria Tosca : Maria Katzarava
Mario Cavaradossi : Angelo Villari
Scarpia : Valdis Jansons
Cesare Angelotti : Zyan Atfeh
Spoletta : Raphael Brémard
Sciarrone : François Bazola
Il sagrestano : Francis Dudziak
Pastore : Julie Girerd

Maîtrise du Conservatoire Francis Poulenc - CRR de Tours
Choeurs de l'Opéra de Tours
Orchestre Symphonique Région Centre-Val de Loire/Tours




Mon petit mot

Tosca... un des premiers opéras que j'ai vu, et pour lequel je garde une tendresse particulière... pour Rome et le château ST-Ange , pour l'intrigue même... alors, beaucoup d'espoirs avant cette représentations! 

Ce fut une soirée de découvertes côté metteur en scène et chanteurs principaux que je n'avais jamais entendus. Le duo Mario - Tosca est tout à fait convaincant mais c'est peut-être la scénographie que je retiendrai finalement de cette production : apporter un peu d'originalité, tout en restant classique (costumes et ancrage historique très marqué), c'est toujours un défi. 

Un rideau transparent sépare la scène de la salle, et les décors y sont projetés en images statiques ( le portrait de la madone, l'échafaudage du peintre, des colonnes, le rideau recouvrant d'abord le portrait, des tableaux entre chaque acte... ) ou animées (des fresques, coupoles, et autres vues du château St Ange) : on est bien dans la Rome de l'époque de Marengo! 
C'est un peu surprenant au départ, un léger flou dans le visuel , mais la puissance évocatrice l'emporte très vite. 



Il y a de très belles images, et ce rideau finira finalement par disparaitre pour la dramatique scène finale. 
Pas de temps mort pendant la représentation, et même si l'on connait la fin, on reste en haleine jusqu'au bout, et l'émotion surgit ... 

Bref, une Tosca réussie!

Le château Saint-Ange par Sylvestre Chtchedrine

 





7 commentaires:

  1. vous avez de vraiment beaux programmes à Tours!

    RépondreSupprimer
  2. Oh WOW ! Cette idée du rideau transparent est excellente !!! Je n'avais jamais entendu parler de ça avant, mais c'est vraiment brillant ! On va revoir ça sur d'autres scènes c'est certain ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Exact, projeter les images était une bonne idée, la mise en scène est fort réussie. J'ai apprécié le respect de l'époque, ça passe très bien, avec les éclairages, et les bonnes idées de ci de là.
    C'était ma première Tosca (si!) et bon, Puccini a fait mieux musicalement parlant je trouve; A la limite je préfère quand les chanteurs sont juste accompagnés, pas quand tout est souligné.
    Bons interprètes, au fait.

    RépondreSupprimer
  4. Zut j'ai cliqué trop vite, vérifie si mon comm n'est pas en spam (keisha)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu y étais bien (c'est incroyable ce truc!) Un beau plateau en effet!

      Supprimer

Comments system