lundi 24 avril 2017

Des hommes sans femmes - Haruki Murakami

Belfond   Traduit par Hélène MORITA  Parution le 02 mars 2017

Neuf ans après Saules aveugles, femme endormie, le retour d'Haruki Murakami à la forme courte. Haruki Murakami, grand amateur de littérature américaine, adresse ici un clin d’œil au Men Without Women d’Ernest Hemingway (1927)
Dans ce recueil, des hommes cherchent des femmes qui les abandonnent ou qui sont sur le point de le faire. Musique, solitude, rêve et mélancolie, le maître au sommet de son art.
« À ce que je sais, votre épouse était vraiment une femme merveilleuse [...] vous devez vous sentir reconnaissant d'avoir vécu presque vingt ans auprès d'une femme comme elle. Je le crois profondément. Néanmoins, vous aurez beau penser que vous avez compris quelqu'un, que vous l'avez aimé, il n'en reste pas moins impossible de voir au plus profond de son coeur. Vous aurez pu vous y efforcer, mais vous n'aurez réussi qu'à vous faire du mal. Vous ne pouvez voir qu'au fond de votre propre coeur, et encore, seulement si vous le voulez vraiment, et si vous faites l'effort d'y parvenir. En fin de compte, notre seule prérogative est d'arriver à nous mettre d'accord avec nous-même, honnêtement, intelligemment. Si nous voulons vraiment voir l'autre, nous n'avons d'autre moyen que de plonger en nous-même. Telle est ma conviction. »

 Mon petit mot

Enfin je découvre cet auteur!
Après avoir lu de nombreux articles positifs sur l'un ou l'autre de ces livres, je me suis finalement décidée pour le dernier.

Il se compose de plusieurs nouvelles, format de lecture qui m'a semblé une bonne façon de découvrir son univers .
Leur point commun ?  Des hommes sans femmes... ils vivent différemment leur absence et la solitude, les uns se replongent dans le passé, d'autres rêvent ou errent... une certitude, l'amour n'y est guère heureux.

Certaines nouvelles m'ont plus ou moins touchées mais j'ai aimé l'atmosphère globale qui se dégage de ces textes et l'écriture de l'auteur.
Les chutes sont parfois assez abruptes, format de la nouvelle oblige, il reste du mystère autour de ces personnages saisis à l'instant T.  Je ne suis pas certaine qu'elles me laissent un grand souvenir, si ce n'est celui de l'univers de l'auteur... réponse dans quelques temps!


A écouter en musique, l'éditeur a d'ailleurs pensé à ajouter une playlist au roman

Playlist : http://bit.ly/2mRQXE4

Dans le cadre du Challenge Un mois au Japon (j'ai loupé la date prévue pour cet auteur, un peu de retard!)  chez Hilde et Lou 
logo mois au japon 01.jpg
et du challenge rentrée d'hiver
logo-challenge-rentree-litteraire-janvier-2017-micmelo-litteraire

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. j'ai hélas aussi de très longues listes d'envies!

      Supprimer
  2. Il y a longtemps que je ne l'ai pas lu! Mais la forme courte semble un peu décevante semble-til. Je préfèrerai m'y remettre avec un roman.

    RépondreSupprimer
  3. je ne connais pas du tout celui-ci ! Erreur réparée grâce à toi et la référence à Hemingway me plait beaucoup

    RépondreSupprimer

Comments system