mercredi 4 janvier 2017

La Sonate Oubliee de Christiana Moreau

Editions Préludes
Deux jeunes filles réunies à travers les siècles.
Deux coeurs passionnés de musique de liberté.
Une ville, Venise, jadis et aujourd’hui.
À 17 ans, Lionella, d’origine italienne, ne vit que pour le violoncelle, ce qui la distingue des autres adolescents de Seraing, la petite ville où elle habite en Belgique. Elle peine toutefois à trouver le morceau qui la démarquerait au prochain grand concours Arpèges. Jusqu’au jour où son meilleur ami lui apporte un coffret en métal, déniché dans une brocante.
Lionella y découvre un journal intime, une médaille coupée et... une partition pour violoncelle qui ressemble étrangement à une sonate de Vivaldi.
Elle plonge alors dans le destin d’Ada, jeune orpheline du XVIIIe siècle, pensionnaire de l’Ospedale della Pietà, à Venise, dans lequel « le prêtre roux », Antonio Vivaldi, enseignait la musique à ces âmes dévouées.
Christiana Moreau est une artiste autodidacte belge, peintre et sculptrice. Elle vit à Seraing, dans la province de Liège. La Sonate oubliée est sont premier roman.


Mon petit mot

Venise et la musique, impossible de résister!

Ce roman fait alterner présent et passé, à travers le journal intime retrouvée d'une jeune vénitienne, violoncelliste et élève de Vivaldi . 

Les liens avec la musicienne d'aujourd'hui sont tout trouvés, et nous permettent de plonger au coeur de la Venise de Vivaldi.

D'un chocolat au Florian aux masques de carnaval, des "coulisses" de l'orphelinat à l'atelier d'un luthier, de la brume sur les canaux à l'aqua alta, autant le dire tout de suite, ce sont ces chapitres du roman qui ont ma préférence !
Une fluidité de l'écriture, des pages qui se tournent toutes seules, on est vraiment au coeur de la cité des Doges!

La romance actuelle m'a moins captivée,  tout comme la langue utilisée dans la narration pour les épisodes contemporains, même si  l'idée d'un contraste avec celle du XVIII est bonne.
Ce bémol mis de côté, ce livre est une bonne introduction à l'histoire de la Pietà pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas cette institution.
Et les autres prendront certainement du plaisir à retrouver ces lieux dans ce roman. 

Le livre est bien documenté, ne manque que le son pour l'accompagner! A nous d'y associer Vivaldi bien sûr!

logo-challenge-rentree-litteraire-janvier-2017-micmelo-litteraire
Un premier roman pour le il viaggio 2017 chez Martine

dames de lettres

12 commentaires:

  1. comment résister? Venise et musique comme tu l'écris si bien, je le note bien sûr

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement! Difficile de résister! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rien que la couverture m'avait donné envie!

      Supprimer
  3. Tu as des petites réserves quand même, et le côté romance ne m'attire pas trop ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la partie contemporaine en effet m'a moins séduite!

      Supprimer
  4. Juste le mot "sonate"... j'aurais été conquise! MErci du conseil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il ne faut pas grand chose parfois pour attirer le lecteur! Bonne journée!

      Supprimer
  5. Effectivement, Venise suffit à me tenter!

    RépondreSupprimer

Comments system