mardi 6 décembre 2016

Un petit glaçon dans la tête - Valérie Péronnet

Coup de coeur!

Calmann Lévy  2 mars 2016

L’histoire étrange d’un jeune homme enfermé dans ses rêves.

Max ne grandit pas comme les autres petits garçons: les mots peinent à s’extraire de sa bouche et il regarde le monde comme une immense palette de couleurs. Même quand sa petite sœur Emma voit le jour, il ne parvient pas à lui parler. Ses parents se font de plus en plus de souci, surtout depuis qu’il se cache mystérieusement sous l’escalier.  Des années plus tard, Max est un adulte toujours ancré dans l’enfance, mais qui tente enfin de reconquérir la parole manquante.

Quelle est l’origine de son silence ? Est-il dû aux fureurs et aux larmes de sa mère? Comment se fait-il que Max sente dans sa tête un grand froid qui glace ses pensées ? Emma parviendra-t-elle à aider son grand frère à revenir au monde ?

 Un second roman tendre et poétique, construit en allers-retours entre enfance et âge adulte, insouciance et non-dits, secrets de famille et ricochets.



Mon petit mot 

J'ai découvert  Valérie Péronnet par le théâtre, grâce à une adaptation de Jeanne et Marguerite que j'avais beaucoup aimée au Festival d'Avignon :
Texte de Valérie Péronnet Mise en scène : Christophe Luthringer Avec Françoise Cadol 

et je suis à nouveau totalement convaincue par ce Petit glaçon!

Un livre tendre, délicat, poétique, qui fourmille de jolies trouvailles, du "fil de frère" aux explosions de couleurs, de la pâtisserie à la délicatesse du traitement des émotions et à la "fumée sorcière"...

On remonte le temps, la mémoire de ce garçon différent,à la sensibilité différente, et peu à peu, les secrets de famille se dévoilent, avec des phénomènes de répétitions dramatiques.
La construction alterne présent et passé, on passe de la France au Canada, on voyage dans le temps, dans l'espace et surtout dans les émotions. On a envie de prendre ce petit garçon par la main, de s'assoir à ses côtés tout simplement, de partager contemplation et silence.

Une bulle de douceur, d'ouverture aux autres, d'acceptation de la différence... on se sent bien dans ce roman, et l'on n'a pas du tout envie de le quitter.

C'est un livre que j'avais d’abord emprunté à la bibliothèque, puis que j'ai acheté, pour pouvoir le faire découvrir autour de moi et relire des passages les soirs gris...
Bref, je vous le conseille très très fortement!

Il y a aussi de très belles pages sur Montréal et le Saint-Laurent, une vraie invitation au voyage!

challenge femmes de lettres logo bannière

8 commentaires:

  1. emprunté puis acheté? eh c'est un sacré critère de qualité, ça !

    RépondreSupprimer
  2. Une vraie belle découverte. J'ai envie de suivre ton conseil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi!

      Supprimer
  3. un livre québécois bien tentant, je vais essayer de me le trouver :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a de très belles pages sur le Québec!

      Supprimer

Comments system