mercredi 30 novembre 2016

Volkswagen blues - Jacques Poulin

En compagnie d’une jeune métisse surnommée la Grande Sauterelle, un écrivain part à la recherche de son frère Théo dont il est sans nouvelles depuis plusieurs années. Amorcé à Gaspé, au Québec, son voyage le conduira jusqu’à San Francisco, non sans un détour du côté de l’Amérique profonde, par la route des pionniers.
Volkswagen Blues est un road novel où l’on croise les fantômes de quelques “clochards célestes”. Si l’Amérique s’est construite dans la violence, Jack et la Grande Sauterelle récusent cet héritage et aspirent à la paix. C’est aussi un roman d’amour émouvant et feutré, tout en retenue, où domine – comme dans la conquête de l’Ouest – la soif de liberté.



Mon petit mot

Dernière lecture québécoise pour ce mois-ci, avec un peu de retard pour la lecture commune prévue, Le goût du bonheur m'ayant pris plus de temps que prévu!
Pas de surprise avec celui-là, un très bon cru de l'auteur!

Cette fois, c'est sur la "piste de l'Oregon" qu'il nous entraîne au départ de Gaspé.
On suit les traces des pionniers, l'histoire des différentes tribus indiennes, en parallèle aux quêtes personnelles des héros.

Un chat et les livres sont toujours très présents, bien dans la lignée de Tournée d'automne (qui reste mon préféré de cet auteur.) lu l'année dernière:

du même auteur, j'ai lu aussi :
La traduction est une histoire d'amour de Jacques Poulin


et un de moins dans la PAL!

objectif pal

8 commentaires:

  1. Une bon moment de lecture pour moi aussi.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai découvert il y a peu Michel Jean, un autre québécois qui semble incontournable, mais pas encore Jacques Poulin. Un jour, sûrement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne connais pas Michel Jean, je note!

      Supprimer
  3. Je n'ai pas lu celui-ci mais c'est un auteur que j'aime bien.

    RépondreSupprimer
  4. Je compte bien lire d'autre livre de cet auteur ( je l'ai découvert avec La tournée d'automne)

    RépondreSupprimer

Comments system