samedi 12 novembre 2016

REPARER LES VIVANTS Emmanuel Noblet THEATRE BEAUMARCHAIS AMBOISE


Réparer les vivants est le roman d’une transplantation cardiaque : comment le coeur de Simon, 19 ans, dont la vie vient de brutalement s’arrêter lors d’un accident de voiture, peut-il remplacer celui de Claire, 50 ans, au terme d’une course contre la montre captivante. Une aventure intime et collective autour d’un organe symbole de la vie et lieu de toutes les émotions.


Emmanuel Noblet, seul en scène, traverse avec talent le superbe texte de Maylis de Kerangal, devenu best-seller et récompensé par plusieurs prix littéraires.
En interprétant tous les personnages et en variant subtilement les registres, il en restitue le souffle, la musique et la profondeur. Il offre ainsi une histoire pleine de vie qui « réconcilie finitude et génie humain ».



Adaptation, mise en scène et interprétation : Emmanuel Noblet
Direction d’acteur et collaboration artistique : Benjamin Guillard
Création lumière, Vidéaste : Arno Veyrat
Créateur sons : Sébastien Trouvé
Designer sonore : Cristiàn Sotomayor



Mon petit mot

 J'avais lu et apprécié le roman dont est adaptée cette pièce de théâtre : voir ce que j'écrivais à l'époque
reparer-les-vivants-maylis-de-kerangal
et j'avais regretté de ne pas l'avoir vue au festival d'Avignon où elle avait remportée un beau succès, je n'ai donc pas hésité à aller la voir à Amboise !

Et j'ai été totalement conquise!
Quelle belle adaptation!
Une fidélité au texte de Maylis de Kerangal, toute sa poésie, sa force, ses rires entre les larmes, les passages ont bien été sélectionnés, tout y est!
Poétique, touchant, sans jamais tomber dans le mélo démonstratif, c'est un spectacle fort, très humain.

Et puis il y a la performance de l'acteur, qui incarne en alternance plusieurs personnages de l'histoire, habilement secondé par des voix off.
Une scénographie simple, mais efficace nous fait passer en un clin d'oeil, avec une lumière, une musique, un drap et deux chaises, du bloc opératoire à un bar ou l'océan. C'est habile, bien fait, que dire de plus?
Un  spectacle à voir si ce n'est pas déjà fait!

Les dates de tournée:




6 commentaires:

  1. théâtre et cinéma en même temps, il est temps de combler la lacune et de lire le livre, purttant le thème ne m'attire pas du tout;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'hésitais aussi, c'est pour ça que je n'étais pas allé le voir à Avignon, mais je suis totalement conquise désormais! Et je te conseille sans hésitation plutôt la pièce, pour retrouver les mots de l'auteure!

      Supprimer
  2. Je garde un tel souvenir du livre, que j'hésite à le voir au ciné ou au théâtre, je ne devrais pas quand je vois ton enthousiasme :-)

    RépondreSupprimer
  3. Il me faudra donc aller le voir s'il repasse sur scène à Avignon !

    RépondreSupprimer

Comments system