lundi 31 octobre 2016

Le Bâtard de Palerme Histoire des Beati Paoli, T. 1 Luigi NATOLI

Traduit par : S. Quadruppani et M. Loria
 
Septembre 1713. Juché sur une étique rossinante, la râpière au côté, Blasco de Castiglione, coeur tendre et tête brûlée, entre dans Palerme. En quête du secret de sa naissance, il va rencontrer Don Raimondo de la Motta, qui a commis tous les crimes pour ceindre la couronne ducale, l'éblouissante et ténébreuse Donna Gabriella, le sbire Matteo Lo Vecchio, maître ès scélératesses, Violante, belle comme un rêve de pureté, le séduisant et mystérieux Coriolano de la Floresta, et tout un petit peuple pittoresque et rebelle. Il rencontre aussi une ville de palais arabes, où se réunit la secte des Beati Paoli dont l'idéal de justice sera défiguré par la mafia... Cavalcades, duels, courses en mer, fêtes grandioses, intrigues de cour, sublimes amours et combinaisons ténébreuses, toutes les séductions du roman historique sont là, réunies dans la lumière sicilienne et dans ce monument de la littérature italienne.
Luigi Natoli naît à Palerme le 14 avril 1857. Historien, il publie une Histoire de la Sicile qui fait autorité, puis sous le pseudonyme de William Galt il écrit plus de vingt-cinq romans d’abord parus en feuilletons dans le Giornale de Sicilia et connaît une gloire littéraire populaire semblable à celle de Alexandre Dumas ou Michel Zevaco.


Mon petit mot 

Enfin, je suis arrivée au bout!
J'ai bien cru que le mois italien allait s'achever avant, mais les péripéties qui se multiplient à la fin du roman m'ont fait accélérer l'allure!

Un petit côté Dartagnan en Sicile en effet, les duels sont innombrables, enlèvements, meurtres, trahisons, empoisonnements, chaque chapitre recèle de multiples péripéties (trop parfois!).
Quelle fresque! D'enfants cachés en horribles secrets de familles, de machinations en passions amoureuses, pas de répit pour le lecteur! 

Et l'arrière-plan est tout aussi foisonnant, avec la vie politique agitée de la Sicile du XVIIIème siècle, l'arrivée du roi de Savoie, Vittorio Amedeo, les espagnols...
A lire pour les amateurs de fresque historique, amoureux de roman de cape et d'épée... ou de la Sicile, tout simplement!

Il y a deux autres volumes dans cette série, l'histoire pourrait s'achever là, je jetterai par curiosité un oeil à la suite dans quelques temps!

Merci à Martine de m'avoir convaincue de me lancer dans ce pavé! Je peux le dire aussi, je l'ai fait!
Et c'était une lecture franchement plaisante!




12 commentaires:

  1. Très heureuse que tu aies apprécié cette fresque! Comme je viens de te le dire sur FB, j'ai acheté les deux volumes suivants mais pas encore lu! Peut-être l'été prochain pour le pavé de l'été de Brize?!!! Il faut pouvoir y consacrer le temps de les savourer!!! Bonne journée, Eimelle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le deuxième a l'air moins épais, mais il faut du temps en effet!

      Supprimer
    2. Intéressant, un Dumas italien ! une bonne idée de série télévisée non ?

      Supprimer
    3. cela pourrait faire une sacré saga!

      Supprimer
  2. je le note, mais en ce moment je suis prise ailleurs (MOOC Wilde)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui j'ai vu ça, un très beau projet!

      Supprimer
  3. J'en ai entendu beaucoup de bien, de cette série!Tu vas continuer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas dans l’immédiat, mais dans quelques temps sans doute!

      Supprimer
  4. Je vais commander la trilogie au Père Noël, moi aussi Martine m'a convaincue en plus d'un article dans LIRE... Quant à savoir en combien de temps j'en viendrai à bout, ça, c'est une autre histoire :-)

    RépondreSupprimer
  5. Enfin un créneau pour m'y plonger et j'adore!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut en effet un peu de temps pour l'apprécier!

      Supprimer

Comments system