mercredi 3 août 2016

Le roi des ombres Eve de CASTRO

Le Roi-Soleil fut aussi le Roi des Ombres : la face cachée de Versailles dévoilée par une histoire puissante d'amour fou et de trahison. Versailles de Louis XIV est un théâtre ou la monarchie absolue se construit en se donnant en spectacle. Un panier à crabes ou vingt mille personnes du plus haut au plus bas de l'échelle sociale s'agitent dans les ors et les gravats, l'inconfort et la puanteur, les complots et les coucheries, les passions et les trahisons, avec, pour tous, le rêve de grimper vers la lumière.
Le Roi des Ombres est l'aventure de ceux dont personne n'a jamais parlé. Les petits, les obscurs. Les ombres. Celles qui creusent la terre, dressent les murs, soufflent la poudre sur les perruques, posent les fards, massent les pieds. Celles qui, dans la boue du futur Grand Canal ou dans la chambre du roi, regardent le siècle à genoux. Ces hommes et ces femmes n'existent pas aux yeux de ceux qu'ils servent, ils ne sont que des fonctions. S'ils veulent se tailler une place près du Soleil, ils doivent être les plus talentueux, les plus serviles, les plus féroces. L'histoire de Nine la Vienne, la petite perruquière trop ambitieuse pour son sexe et son temps, et de Baptiste le Jongleur, l'apprenti fontainier pendu pour haute trahison, est celle d'une quête éperdue de justice, de liberté, d'amour.
Leur destin se natte étroitement à celui de Louis XIV et de son frère Philippe d'Orléans pour brosser le portrait des années 1666-1674, qui ont instauré une autocratie sans précédent et jeté les fondements de la France moderne. La jalousie meurtrière, le sacrifice, la manipulation, le vice, la passion, la trahison, l'amour fou, dans le coeur du Roi-Soleil et dans celui d'une mère en quête de son enfant, tout est là.
Tout est vrai. Tout est roman.
 Mon petit mot

Bienvenue dans les coulisses de la construction du château de Versailles!


Autour de l'histoire d'une famille, on découvre l'envers du décor, la misère, l'injustice, la révolte aussi par fois.
Des établissements de bains aux fontainiers, en passant par les appartements royaux, j'ai beaucoup aimé ce roman, à la fois prenant par son intrigue et intéressant historiquement.

La condition féminine, l'évolution des connaissances médicales, l'hygiène, le rapport à la religion, la jalousie, à tous les nouveaux de l'état... c'est sombre... mais parfaitement bien dépeint. 

La famille royale également, les rapports du roi à son frère, à ses maîtresses... la petite et la grande histoire se rejoignent de belles manières .

Aussi bien documenté que conté, j'ai aimé! 


Challenge PAL... et challenge Femmes de Lettres.

dames de lettres




10 commentaires:

  1. J'ai lu il y a longtemps des romans historiques de cette écrivaine et que j'avais aussi aimés.

    RépondreSupprimer
  2. Je note, mais la liste est longue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si tu as l'occasion, il vaut le coup!

      Supprimer
  3. oh qu'il me tente celui-là ! je note de suite ! je viens d’acheter Joujou du même auteur mais je cours acheter celui-ci. merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et moi je vais explorer ces autres livres!

      Supprimer
  4. J'ai bien envie de faire ce challenge aussi. Et ce livre est déjà dans ma wish-list :-)

    RépondreSupprimer
  5. Un thème qui me plaît beaucoup. Je retiens le titre!

    RépondreSupprimer

Comments system