samedi 20 août 2016

Le dernier des nôtres de Adelaïde de Clermont-Tonnerre

17/08/2016 Grasset
« La première chose que je vis d’elle fut sa cheville, délicate, nerveuse, qu’enserrait la bride d’une sandale bleue… » Manhattan, 1969 : un homme rencontre une femme.
Dresde, 1945 : sous un déluge de bombes, une mère agonise en accouchant d'un petit garçon.
Avec puissance et émotion, Adélaïde de Clermont Tonnerre nous fait traverser ces continents et ces époques que tout oppose : des montagnes autrichiennes au désert de Los Alamos, des plaines glacées de Pologne aux fêtes new-yorkaises, de la tragédie d’un monde finissant à l’énergie d’un monde naissant...
Deux frères ennemis, deux femmes liées par une amitié indéfectible, deux jeunes gens emportés par un amour impossible sont les héros de ce roman tendu comme une tragédie, haletant comme une saga.



Mon petit mot

 Décidément, cette rentrée littéraire s'annonce fort bien!
Deux lectures, et deux réussites, dans des genres totalement différents.

Avec "Le dernier des nôtres"  j'ai plongé avec beaucoup de plaisir dans une saga historique et  romanesque très efficace qui m'a tenue éveillée plus longtemps que prévu!

Des allers - retours dans le temps et la géographie, l'Allemagne de la fin de la guerre, les USA des années 70, pour mieux dénouer les fils de l'histoire tragique des protagonistes et entretenir le suspens.

Les deux ancrages historiques sont bien documentées, des missiles V2 et des savants allemands convoités tant par les Américains que par les Russes,  à Andy Warhol ou Bob Dylan,  des mondes en mouvement, à l'opposé, l'un s'écroule, dans l'autre, tout semble possible... mais les amours sont contrariées... il faut d'abord en finir avec le passé.

De la naissance poignante du héros sous les bombes, à une technique de drague qui fait le bonheur des garagistes, on oscille entre émotion et légèreté,  de belle manière.

Une belle fresque historique, des personnages attachants, bref, un coup de coeur !

Challenge Femmes de Lettres
challenge femmes de lettres logo bannière






2 commentaires:

  1. Tu commences drôlement bien tes lectures de la rentrée ! Je note les deux titres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je suis ravie de mes deux premiers!

      Supprimer

Comments system