mardi 12 juillet 2016

Professeur Littletop ! Françoise Cadol Ned Grujic #off16

La Luna
  • Interprète(s) : Françoise Cadol, Christian Erickson, Sébastien Rajon, Cédric Revollon
  • Metteur en scène : Ned Grujic
  • Scénographe : Danièle Rozier
  • Création Lumières : Thierry Alexandre
  • Création musique : Franck Gervais
  • Costumes : Alice Touvet

Le Professeur Littletop est un neuroscientifique brillant, mais coupé des couleurs, qui veut faire une expérience pour trouver le bonheur, avec une scénariste qui adore Hitchcock et son canari, un autiste qui aime Rodin et n’arrive pas à « toucher », un ancien spationaute qui crève d’avoir les pieds sur Terre.

Et en face, vous.



Professeur Littletop ! est une passerelle entre la « différence » et la « normalité ». Il nous amène à appréhender l’écart entre le cerveau gauche et le cerveau droit, entre « toucher l’Autre » du bout des doigts, et « toucher l’Autre » dans ses émotions. Il explore la question de la différence pour en découvrir la fécondité, pour réapprendre à « s’attarder au vent. » C’est un télescopage de bulles ou de capsules : autistique, spatiale ou imaginaire. Trois univers dont la rencontre conduit à une connivence humaine. Le Professeur Littletop est un neuroscientifique, mais il est aussi un accompagnant. Et si nous lui avons donné la parole, c’est par envie de laisser s’exprimer la différence, pour la percevoir, la rencontrer, la rire, et peut-être finalement la toucher et/ou être touché.



Mon petit mot

Dans le choix d'un spectacle du off, il y a souvent des éléments très variés, l'auteur, le thème, ici, c'est le nom de  Françoise Cadol, découverte avec Jeanne et Marguerite qui m'a donné envie d'aller voir ce spectacle, et en prime, la mention de l'autisme, moi qui viens de travailler pendant trois ans avec un enfant diagnostiqué comme tel (et peut être bien un futur diplômé!) , le sujet m'intéresse (mention spéciale au comédien incarnant ce personnage d'ailleurs, dont la gestuelle, l'attitude est tout à fait convaincante).

Et non seulement, je n'ai pas été déçue mais j'ai découvert un très joli spectacle , empli de pensées positives, tendu vers l'écoute de soi et des autres, vers la tolérance, vers ... le bonheur... tout simplement... quel bien cela fait de se laisser porter ainsi...

Ferme les yeux et vois...

Une méridienne dans les nuages, l'envie, le besoin, la nécessité de stopper cette course folle en avant, cette peur du vide , de l'autre , de soi aussi... le message est passé...

Le personnage du conférencier ne m'a finalement pas" captivée" plus que cela , mon attention s'est focalisée sur l'attitude des trois "cobayes" criants de vérité, comme autant de miroirs à nos propres angoisses, nos propres doutes, nos propres peurs... ils sont nous, nous sommes eux, les barrières s'estompent...

L'expérience est aussi sonore du brouhaha de la ville à l'harmonie de la musique..., du silence aussi... c'est rare au théâtre, encore plus dans la rapidité de l'enchaînement des spectacles d'Avignon... cela fait du bien... 

Il y a Rodin aussi dont l'ombre plane aussi... bref, un spectacle très riche, qui ressemble bien à un coup de coeur!

J'en suis sortie légère, le sourire aux lèvres et une folle envie de s'attarder au vent... c'est peut-être ça le début du bonheur...

Bref, n'hésitez pas à aller faire une pause en leur compagnie à la Luna!

 


Mise à jour de l'article une fois un ordinateur retrouvé, ce qui me permet d'ajouter la présentation vidéo de ce de spectacle, qui,  une semaine après est toujours bien présent dans ma mémoire... tout comme la belle philosophie de vie dégagée par ce Professeur Littletop...


"Fermez les yeux, ouvrez les bras et attardez-vous au vent!"




2 commentaires:

  1. Un spectacle qui rend heureux et léger! C'est génial! J'en ai entendu parler dans les files d'attente mais je n'ai pas pu le voir.

    RépondreSupprimer

Comments system