vendredi 22 juillet 2016

Le festival d'Avignon, côté expositions

Entre deux spectacles, ne pas oublier de flâner au vent, pour reprendre la philosophie de ce
Professeur littletop à la Luna
dont j'ai beaucoup aimé le message,
en passant par exemple sous des ombrelles multicolores dans une ruelle du Vieux Avignon, une glace à la main...
en faisant une pause au bord du Rhône, bercée par les cigales (et le Mistral!)
parler, échanger, rire, et puis, visiter aussi...

Deux expositions pour moi cette année, d'abord, à la maison Jean Vilar,
 autour de nombreuses maquettes de décor de la Comédie Française, l'occasion de voir les évolutions scéniques de ces dernières décennies, du classicisme à la sortie du cadre, une mise en perspective intéressante!
Puis à la Mirande, dans les sous-sols et le jardin d'hiver du célèbre hôtel pour une curieuse exposition de Johnny Lebigot.
Pierres, bois, plumes, arêtes de poissons, composent d'étranges tableaux, féériques, suspendus... un instant à part...
Une belle installation à découvrir (et c'est gratuit!) 

4 commentaires:

  1. Superbe, une belle journée bien remplie! Bise et bon vendredi tout en douceur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de quoi recharger les batteries entre deux pièces de théâtre!

      Supprimer
  2. Ils étaient gais ces parapluies multicolores! Je n'ai pas vu l'expo de la Mirande mais cela a l'air vraiment très beau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'était très poétique, une belle installation!

      Supprimer

Comments system