mardi 24 mai 2016

Les Pouilles 9 Altamura

Avant dernière étape du voyage...

Altamura 

"la ville des hauts murs" est célèbre pour sa cathédrale Santa Maria Assunta, un exemple du roman-gothique des Pouilles (XIIIe siècle), mais aussi pour la découverte de l'Homme d'Altamura, squelette d'un homme néandertalien, et de la carrière des dinosaures (A Pontrelli, ont été découverts en 1999, sur une zone de près de douze mille mètres carrés, environ trente mille empreintes de dinosaures.)
La cathédrale angevine possède le plus beau portail roman des Pouilles ainsi qu'une belle crèche traditionnelle, réalisée par Stefano da Putignano en 1597.







une particularité de la région, un petit personnage soutient la rosace...








Une halte gourmande, pour déguster la spécialité locale...



Les soupirs ou tétons des religieuses... sospiri / tette delle monache
Santa Chiara, avant de repartir vers d'autres églises


san Nicola



La ville compte de nombreux «claustri», qui regroupaient souvent les habitants d'une même communauté (grecs, juifs...) autour d'une cour fermée. Il en existe deux styles : de style grec avec un place ronde occupée au centre par un puits ou un arbre ; de style arabe, long et étroit avec une petite cours et au fond un puits recueillant l'eau de pluie.










Le pain d'Altamura est l'un des plus célèbres spécialités de la riche gastronomie et cuisine des Pouilles et il est le seul produit de la boulangerie qui possède la prestigieuse marque DOP "Appellation d'Origine Protégée". Il est produit avec la semoule de blé dur provenant exclusivement d'une zone limitée près de Altamura, qui en préserve la qualité et l'authenticité. Le produit est obtenu selon le procédé de l'ancien système de travail qui implique l'utilisation de la levure, du sel de mer et de l'eau. Son parfum et sa couleur caractéristique, jaune vif, en font un produit très recherché aussi dans le reste d'Italie
On le pétrissait dans chaque maison avant de le cuire dans les fours publics. Avant de l’enfourner, la personne chargée de la cuisson traçait une marque sur le pain à l’aide d’un outil de bois ou de fer sur lequel étaient gravées les initiales du chef de famille.

La principale caractéristique de ce pain est sa durée de conservation nécessaire pour assurer l’alimentation des fermiers et bergers pendant toute une semaine.

 

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. pas vus! LA carrière est fermée pour le moment...

      Supprimer
  2. Quel belle visite, tout est tellement beau, superbe, on voyage à travers tes photos, merci! Bise et bon mardi tout doux!

    RépondreSupprimer

Comments system