mercredi 25 mai 2016

Le miroir des illusions, Vincent Engel

Les Escales, mai 2014

Genève, 1849. Le jeune Atanasio, tout juste arrivé d'un petit village de Toscane, apprend le décès de son protecteur de toujours, Don Carlo. Le notaire lui remet une lettre cachetée du défunt, accompagnée de cinq portraits : trois femmes, deux hommes. C'est le legs d'un père à celui qui ignorait être son fils. Un legs doublé d'une mission : venger Don Carlo par-delà la mort, en tuant tous ceux et celles qui ont empoisonné son existence.
Venise, 1800. Une enfant naît dans un palais en ruine : Alba. Radieuse et sauvage, elle grandit en se moquant des hommes comme de la morale, et n'entend pas changer de vie en épousant le prince Giancarlo Malcessati, alias Don Carlo.
Une nuit, au coin d'une rue mal famée, surgit Wolfgang. L'Allemand s'éprend aussitôt d'Alba. Entre eux, pourtant, il s'agira moins d'adultère que de crime...


Mon petit mot

Il y a quelques années, j'avais lu  Retour à Montechiarro, du même Vincent Engel, roman qui au fil du temps m'a laissé un très bon souvenir, alors quand une image de Venise s'est associée au nom de cet auteur sur une couverture, je n'ai pas hésité!

J'y ai retrouvé les ingrédients du succès : l'Italie d'abord, de Venise à Milan en passant par la Toscane, le charme opère tout à fait!
Ensuite, une histoire très prenante, du genre à vous ôter quelques heures de sommeil... du suspens, des rebondissements, des personnages complexes, quelques secrets.... efficace!

Autour du thème de la vengeance, les déclinaisons sont multiples, manipulations en tout genre, pour un roman qui tient en haleine jusqu'au dernières pages.

Et puis ce livre est aussi l'occasion de retrouver des personnages présents dans d'autre romans de l'auteur, qui peuvent toutefois être lus séparément (tels Raphael et Lætitia) , pour ma part, j'ai désormais très envie de lire ceux que je n'ai pas encore lus !





4 commentaires:

  1. Je le lirai bientôt :-) Je ne connaissais pas du tout cet écrivain belge.

    RépondreSupprimer
  2. j'ai aussi lu le retour à Montechiaro autrefois, je note ce titre

    RépondreSupprimer

Comments system