lundi 16 mai 2016

Eugène Onéguine / Opéra de Tours/ Piotr Ilyitch Tchaïkovski / Ossonce / Garichot / saison 2016 / 2017 de l' opéra de Tours

d'après Pouchkine
Direction musicale : Jean-Yves Ossonce
Mise en scène : Alain Garichot
Décors : Elsa Pavanel
Costumes : Claude Masson
Lumières : Marc Delamézière
Chorégraphie : Cookie Chiapalone

Tatiana : Gelena Gaskarova
Olga : Aude Extrémo
Madame Larina : Cécile Galois
Filipievna : Nona Javakhidze
Eugène Onéguine : Jean-Sébastien Bou
Lenski : Sébastien Droy
Prince Grémine : Grigory Soloviov
Monsieur Triquet : Loïc Félix
Zaretski : Jean-Vincent Blot

Orchestre Symphonique Région Centre-Val de Loire / Tours
Choeurs de l'Opéra de Tours et Choeurs Supplémentaires

Une nouvelle tragique de Pouchkine, quintessence du romantisme russe, donna l'impulsion décisive à Tchaïkovski pour composer un chef d'œuvre. Rarement exploration des amours impossibles et désynchronisées, que l'ironie de la vie peut faire éclore ou tuer, aura été plus directe, éloquente et dramatique.
La musique de Tchaïkovski, encore jeune, intimement liée au monde et à la langue russes, fait de cette tragique histoire d'amour et de désespoir un des plus beaux opéras à vivre dans une salle.

Photo du décor prise lors de la répétition publique à laquelle j'ai assisté le week-end dernier, toujours le même bonheur ces journées portes-ouvertes!
Mon petit mot



Un grand classique pour terminer en beauté cette saison de l'opéra de Tours!
Une dernière qui est d'ailleurs toute particulière, puisque c'était le dernier opéra dirigé par Jean-Yves
Ossonce qui a quitté ces fonctions de directeur, il restera de très beaux souvenirs, merci Maestro!

Pour cette dernière donc, on retrouve la sobriété et l'efficacité du metteur en scène Alain Garichot que nous avions déjà pu applaudir ici ( dans  : Idomeneo, Bérénice et Madama Butterfly ces dernières saisons) toute la place est laissée à la musique, aux sentiments, à l'émotion... intemporel, et très fort!

Un drame romantique sensible, j'avoue, je ne connaissais pas l'oeuvre, ni le roman de Pouchkine, les amours impossibles, les amitiés brisées...  les émotions non avouées... bien en phase avec l'épure et la retenue de la scénographie.

Des couleurs, des lumières, un voile blanc, d'élégants costumes (très beaux visuels à chaque acte) et surtout de magnifiques voix , que demander de plus?


Un autre avis à retrouver ici:


RDV la saison prochaine!
Pour la saison 2016 / 2017 de l' opéra de Tours, nous pourrons voir
Lucia di Lammermoor (mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia), Le Pays du sourire, Lakmé, L’Homme de la Mancha de Mitch Leight, Tosca et Rusalka, avec Nathalie Manfrino. A noter également vendredi 16 septembre, une soirée d'ouverture autour d'airs d’opéras italiens et français chantés par Annick Massis.
Du côté de la saison symphonique, à noter par exemple la présence de la pianiste Lise de la Salle, et les liens avec d'autres lieux culturels de la ville de Tours... à suivre! 

9 commentaires:

  1. Une extraordinaire soirée, déjà bien préparée par la journée portes ouvertes. Magnifique opéra, servi par tous de façon parfaite!
    Et déjà je me prépare pour la saison suivante!!!
    A suivre comme tu dis. D'ici où j'habite je ne suis pas trop au courant.

    RépondreSupprimer
  2. Si j'avais eu l'occasion je serais venue avec plaisir, c'est une oeuvre que j'adore ! l'opéra russe en général, mais surtout celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je l'ai découvert à cette occasion, et j'ai bcp aimé!

      Supprimer
  3. Mon commentaire est disparu? ^_^Pas grave, j'ajoute juste à mes louanges une anecdote : aux 2/3 de l'opéra, je ne sais plus qui dit 'niet niet' et là dans mon coin quelqu'un s'exclame 'ah c'est en russe'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en effet, tu étais en indésirable! Nous voilà bien! Quand au Russe, en effet... à part Niet... j'en suis au même niveau! Vive le surtitrage!

      Supprimer
  4. Dis donc ils ne sont pas à jour sur leur site, il n'y a pas la nouvelle saison !
    Heureusement que tu es là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A priori pour cause de distributions pas encore finalisées, d'où la non publication encore...suspens!

      Supprimer

Comments system