mardi 19 avril 2016

Les Pouilles littérature - lectures autour du voyage dans le sud de l'Italie...

De retour d'un voyage dans cette magnifique région du sud de l'Italie (je trie les photos, et j'essaye de vous faire partager quelques coups de coeur côté paysages et architecture!), voici une liste de titres pour préparer le mois italien consacré au Sud de l'Italie : Pouilles,  Basilicate,  Calabre, Molise et si vous le souhaitez, on peut inclure la Campanie
Les Pouilles (ou La Pouille pour mieux coller d'ailleurs à la traduction ) ont inspiré de célèbres œuvres littéraires, je me suis concentrée en priorité sur cette région, voici une petite sélection :

Ceux que j'ai déjà chroniqué:
Laurent Gaudé a reçu en 2004 le prix Goncourt avec Le Soleil des Scorta  : Trois générations d’une famille peu recommandable transportent le lecteur à Montepuccio, village fictif du Gargano et l’y enchaînent jusqu’au point final d’une saga dépaysante et dangereuse.



Prends Garde  Milena Agus et Luciana Castellina

Pouilles, printemps 1946. D’un côté il y a les sœurs Porro, qui vivent recluses dans leur palais et ignorent le monde environnant. De l’autre les ouvriers agricoles, bousculés par la guerre et tenaillés par la faim. Les sœurs continuent à tenir leur rang, à se rendre à l’église, à se pencher sagement sur leurs broderies. Les travailleurs, eux, se mobilisent pour obtenir un emploi, nourrir leurs enfants, contenir la pression des réfugiés qui affluent dans la botte du pays. Ce jour de mars 1946 la foule se rassemble sur la place où s’élève la noble demeure pour un meeting syndical lorsqu’un coup de fusil retentit...
Milena Agus a rempli les vides de cette histoire vraie grâce à son imagination.
Luciana Castellina nous relate cet épisode de l’Histoire dans le contexte trouble de l’époque: le débarquement allié en Italie du Sud, la dissolution du Parti fasciste, l’établissement du roi à Brindisi, l’arrivée des réfugiés dans les Pouilles et les révoltes paysannes. Une flambée de violence que les historiens ont quasiment passé sous silence et qui prend aujourd’hui toute sa signification.
  
Chroniques prévues en mai, il est possible de programmer des dates de LC

Je n'ai pas peur  Niccolò Ammaniti
Dans Io non ho paura ,Niccolò Ammaniti, nous transporte dans un village perdu des Pouilles durant l’été 1978. La vie de son jeune héros, Michele, est bouleversée par la découverte d’un enfant retenu captif au fond d’un trou, qu’il va s’attacher à connaître. Ce récit a été adapté au cinéma par Gabriele Salvatores en 2003. Du même auteur :
Comme dieu le veut

Les raisons du doute
Gianrico Carofiglio
Né en 1961, Gianrico Carofiglio (Bari) est un juge anti-mafia, aujourd’hui sénateur du Partito Democratico. Il s’est forgé avec sa série Guerrieri une renommée internationale en tant qu’auteur de “legal thriller”. Parmi ses nombreux romans traduits en français, citons Il silenzio dell’onda (En attendant la vague ; Le Seuil, 2013), Le perfezioni provvisorie (Le Silence pour preuve, Le Seuil, 2011), Ragionevoli dubbi (Les Raisons du doute ; Le Seuil, 2010), Il passato è una terra straniera (Le passé est une terre étrangère ; Rivages, 2009).

Une incursion en Basilicate
Le Christ s'est arrêté à Eboli de Carlo Levi
Résultat de recherche d'images pour "le christ s'est arrêté à eboli"

D'autres titres à découvrir!

Le Château d’Otrante de l’écrivain anglais Horace Walpole (1717-1797) se déroule au XIIIe siècle dans la ville du Salento. Il est considéré comme le premier roman de genre gothique, et a suscité un grand nombre d’imitations (la description qui est faite d’Otrante n’est évidemment que pure fantaisie).

Le Chateau d'Otrante: Histoire gothique



La Baronne de l'Olivento
Raffaele Nigro Né à Melfi (Basilicate) en 1947, il vit aujourd’hui à Bari. Journaliste, scénariste, et spécialiste de la culture du Sud italien. Deux de ses romans sont accessibles en français. I fuochi del Basento (Les Feux du Basento) est un roman historique qui se situe dans les Pouilles, en Basilicate et en Calabre entre 1784 et 1861. Roman contant l’amour d’un frère et d’une sœur, La baronnessa dell’Olivento (La Baronne de l’Olivento), se déroule, quant à lui, entre 1440 et 1494, en Albanie et dans les trois régions du sud de la péninsule dont l’auteur s’est fait le chantre.



 et encore :



Case départ
Nicola Lagioia




L'Italie la nuit
Jean Védrines
et aussi Château perdu, du même auteur



Celui qui ne dormait pas
Alessio Viola




La Peur du Paradis
Vincent Engel 






Oeuvres : 3, la terre du remords
Ernesto de Martino


Casa RossaCasa Rossa





Amalia Albanesi
Sylvie Tanette










Pour ceux qui lisent en italien Lonely Planet cite :
Dans la nouvelle génération, dont les œuvres n’ont pas encore été traduites en français, mentionnons Nicola Lagioia, né à Bari en 1973, qui a remporté le prestigieux prix Viareggio avec Riportando tutto a casa (Einaudi, 2009), un roman d’initiation et de corruption suivant les aventures de trois enfants à Bari dans les années 1980. Autre écrivain de Bari à suivre, Andrea Piva, qui a débuté avec Apocalisse da camera (Einaudi, 2006) : à travers la vie d’Ugo, un jeune-homme de bonne famille de Bari, le roman décrit une génération pervertie, peureuse, inconsciente et totalement dépourvue d’idéaux. Poète, romancier et journaliste prolifique, Mario Desiati s’inscrit dans un nouveau réalisme italien qui ne renonce pas à la fable, à la magie et au mystère. Il paese delle spose infelici (Mondadori, 2008), qui a reçu plusieurs prix et fait l’objet d’une adaptation cinématographique, est le plus connu de ses livres. Enfin, Antonella Lattanzi, née à Bari en 1979, a connu le succès avec sa première œuvre, le roman Devozione (Einaudi, 2010). Un livre bouleversant sur la drogue.


D'autres titres à suggérer pour cette région?


8 commentaires:

  1. J'adore le sud de l'Italie, c'est tellement beau! Beaucoup de choix littéraire! Bise et bon mardi dans la joie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connaissais la région de Naples et la côte amalfitaine, déjà magnifique, et l'autre côté confirme la beauté du sud!

      Supprimer
  2. Merci pour ce billet ! Je ne lis pas en Italien mais je commence à lire davantage de littérature italienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mon niveau ne me permet pas non plus hélas de lire grand chose en VO... un jour peut-être!

      Supprimer
  3. Hâte de voir tes photos ;) J'étais aussi dans les Pouilles, il y a 2 semaines ! J'ai lu quelques titres que tu proposes et j'en découvre d'autres que je vais m'empresser de noter car je trouve que les Pouilles sont peu présentes dans la littérature. Merci pour les découvertes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que c'est loin d'être la région la plus représentée! Et pourtant, elle en vaut la peine!

      Supprimer
  4. Encore une magnifique région qui m'est totalement inconnue... J'ai en stock Le Christ s'est arrêté à Aboli, on peut se le lire en juin si tu veux. Et si je trouve le Château d'Otrante en numérique, je le lirai avec plaisir également.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une région vraiment à découvrir! Bonnes lectures alors!

      Supprimer

Comments system