mardi 9 février 2016

Mariages de saison Jean-Philippe Blondel

Buchet-Chastel 2016
Juillet 2013 en province. Comme chaque été, Corentin retrouve, au côté de son parrain, Yvan, son emploi saisonnier de vidéaste de mariage. Chargé d’accompagner les couples des premières heures de la journée la plus importante de leur vie jusqu’au matin suivant, il recueille leurs espoirs et leurs désillusions, leurs joies et leurs détresses, parfois. 
Mais à vingt-sept ans, il est temps de faire des choix, amoureux tout autant que professionnels. Corentin a devant lui cinq mariages et aucun enterrement pour trouver sa voie.
Analyse des sentiments, amertume et plaisir, empathie pour les personnages... On retrouve dans Mariages de saison tout ce qui fait le charme des romans de Jean-Philippe Blondel.
Mon petit mot
 
D'abord, il y a le plaisir de retrouver la plume de  Jean-Philippe Blondel que j'apprécie beaucoup, son analyse de la psychologie de ses personnages, les petits riens du quotidien de cette petite ville de province, sa façon de dépeindre ces mariages, de saisir les liens, les couleurs, les espoirs, les désillusions, les rancunes, les jalousies, les petites phrases, les tensions, de la belle-mère au curé, en passant par la coiffure de la mariée ou le buffet... comme ce fameux vidéaste...
Par la plume, l'auteur nous transporte donc au sein de ces noces, comme si on n'y était... et pour certaines, on préfère ne pas avoir été invités!
 
Et il y a la surprise de découvrir un roman à la tonalité bien différente des précédents, moins tragique. Un voile du sucre de la pièce montée semble recouvrir le tout.... mais dès qu'il se soulève, la noirceur de la vie réapparait... mais le jour du mariage, on y croit, ou l'on fait semblant, et parfois l'optimisme perdure... Une belle analyse de plusieurs couples, des concessions, des renoncements, de la passion... 
C'est aussi un bel hommage à l'amitié, à la fois drôle et touchant.
 
Un roman entre tendresse, nostalgie et espoir, qui donne envie de prendre ces fameux instants pour s'ancrer dans le sol, arrêter un instant la course folle en avant, et réfléchir à ce que l'on veut vraiment. 
 
Bref, un bien joli texte ! 
 
Un livre découvert grâce à Dialogues croisés, dans le cadre du 
Challenge Rentrée littéraire janvier 2016
 
 

2 commentaires:

Comments system