samedi 27 février 2016

Il était une lettre de Kathryn Hughes

 Calmann-Levy 2016

N°1 des ventes en Angleterre, une saga bouleversante qui relie deux destins de femmes au cœur brisé.

Tina est malheureuse auprès d'un mari trop porté sur la boisson et souvent violent. Le week-end, pour ne pas être à ses côtés, elle se réfugie dans une boutique caritative où elle est vendeuse bénévole. C’est alors que sa vie bascule lorsqu'elle y découvre une lettre dans la poche d'un vieux costume. Cette lettre n'a jamais été ouverte, le timbre n’est pas cacheté et elle date de septembre 1939 : c'est une demande en mariage.

Très émue que la destinataire n’ait jamais reçu cette demande, Tina va mener l'enquête et découvrir l'histoire bouleversante d'un amour impossible... Celui de Chrissie, jeune sage femme de 17 ans qui tombe éperdument amoureuse du jeune séducteur de son quartier, malgré les réticences de son père, un médecin très strict. La guerre finit par exploser et son grand amour est contraint de partir au front, la laissant enceinte, et seule face à ce secret honteux qui va faire exploser sa cellule familiale.

Pendant que Tina poursuit ses recherches, elle découvre qu’elle aussi est enceinte, mais d’un homme qu’elle n’aime plus. Elle décide d’essayer de retrouver à tout prix Chrissie et son enfant, en espérant ainsi redonner du sens à sa vie.
Mon petit mot

Ce mois aura été marqué par des styles de lectures très différents, j'avais envie de variété, du polar au classique, de l'historique à la romance, de l'Italie à l'Angleterre, de quoi découvrir des univers à 1000 lieux les uns des autres!

Le roman de Kathryn Hughes est particulièrement efficace dans son domaine .
L'alternance entre les périodes, les personnages, du suspens, tout est fait pour donner envie au lecteur de ne pas lâcher trop longtemps le roman!

J'ai été touchée par le destin de Tina, cette réflexion autour des violences subies au sein du couple, cette difficulté à s'en extraire en dépit des alertes de l'entourage, le mécanisme d'emprise, les promesses non tenues du mari... 

Et puis les ponts tendus entre son histoire et celle de Chrissie, les destins qui se croisent, se répondent, donnent envie d'en savoir toujours un peu plus sur chacune.

L'aspect historique m'a intéressée également, la situation de l'Angleterre en 1939, le regard porté sur les filles-mères à l'époque, ce couvent en Irlande et les tragédies qui s'y déroulent...

Bref, beaucoup d'épreuves à traverser, mais de l'espoir, un  happy-end, pour une jolie histoire qui fait du bien! 
Afficher l'image d'origine



Challenge-Rentrée-littéraire-janvier-2016

4 commentaires:

Comments system